PRO LEAGUE - KRC Genk

Genk veut modifier ses habitudes

Genk veut modifier ses habitudes

Alex McLeish est à Genk depuis le 26 août et espère signer sa deuxième victoire à Anderlecht, dimanche. BELGA

Après avoir perdu en Coupe contre une D2 et partagé avec Charleroi, Genk veut repartir de l’avant. Son entraîneur, Alex McLeish, sait ce qu’il faut changer.

Un peu plus d’un mois après l’arrivée de «coach McLeish» comme on appelle au Racing l’entraîneur écossais de 55 ans, ex-défenseur international passé par Aberdeen et Motherwell, Genk aimerait profiter du match de dimanche pour enfin décoller. Après deux nuls honorables à Ostende (1-1) et contre Bruges (1-1), le KRC se croyait définitivement sur les rails avec la victoire à Mouscron (1-2)… mais la défaite à domicile contre le Racing de Malines (0-1), en Coupe, et le nul concédé contre Charleroi, samedi passé (1-1), ont un peu cassé l’ambiance. Au point que les supporters ont pris en grippe Kara, battu par Kebano sur l’égalisation des Zèbres, et peu à son affaire il y a une semaine.

Mais McLeish qui fixe pour objectif «le top 6» sait ce qu’il veut améliorer pour voir son équipe gagner à nouveau.

1. Ne plus encaisser C’est défensivement, d’abord, que Genk doit progresser. Que ça soit avec Bizot ou Köteles dans les buts, le Racing encaisse trop: douze buts en dix matches. L’équipe n’est parvenue à garder le zéro qu’à une seule reprise (0-0 contre Lokeren). Le jeune Timothy Castagne, 18 ans, est venu compléter une défense qui a vu Kalidou Koulibaly (Naples) et Jeroen Simaeys (Samara) partir cet été, alors qu’Hamalainen est actuellement blessé.

Ce qu’en dit McLeish:

«On doit arrêter de concéder des buts stupides. Pour gagner, on a besoin de marquer, mais aussi de garder le ballon loin de notre but. Il faut pour cela parvenir à renforcer l’équilibre de l’équipe. Contre Charleroi, on a réalisé une bonne première mi-temps mais on a commis des erreurs qu’on doit éradiquer. Kara est un joueur du top; il l’a d’ailleurs montré en première mi-temps contre Charleroi, mais on attend de lui qu’il soit plus complet. On sait ce dont il est capable.»

2. Retrouver de l’allant offensif Jelle Vossen (Middlesbrough) et Fabien Camus (Evian) ont quitté le navire, alors que Joseph Monrose et Benjamin De Ceulaer sont blessés. Résultat, Genk se cherche offensivement. Si l’ailier gauche, Sekou Cissé, et Pelé Mboyo ont inscrit chacun trois buts, le Racing manque d’allant dans son jeu.

Ce qu’en dit Mc Leish : «Pour moi, on a toujours été compétitifs, dans chaque match. On n’a peut-être pas été les meilleurs, mais aucun adversaire ne nous a réellement empêchés de jouer. On a montré pas mal de bonnes choses jusqu’ici, surtout dans la mesure où on aligne quelques jeunes (Castagne, Gerkens, Okriachvili). On travaille sur certains points que l’on veut améliorer, mais on doit aussi voir ce qui ne va pas. On n’est pas au niveau d’une équipe de Ligue des champions… mais on veut s’en inspirer. On n’a peut-être pas autant de médians capables de marquer, comme dans un passé récent. Mais on attend de nos attaquants qu’ils marquent. Ce sera le challenge du match de dimanche, mais je sais qu’ils peuvent le faire. Mboyo va marquer

3. Profiter de la semaine d’Anderlecht À la différence de Besnik Hasi, l’entraîneur du Racing a eu toute la semaine pour corriger le tir et préparer le match de dimanche. Il a d’ailleurs été au parc Astrid mercredi.

Ce qu’en dit Mc Leish : «Parfois, après un match européen, les résultats du week-end ne sont pas ceux auxquels on s’attend, On va donc à Anderlecht pour essayer de gagner. On a beaucoup de respect pour ce club, mais je crois toujours qu’il y a moyen de faire quelque chose. Pour moi, on est prêt. L’enjeu est le même que celui d’un autre match, mais dans tout championnat, réaliser un résultat contre une équipe du top a des effets positifs. Mais je ne changerai pas de tactique parce que c’est Anderlecht. Je veux garder les choses aussi simples que possible, sans dérouter mes joueurs

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 FC Bruges 29 21 1 7 58/14 70
2 La Gantoise 29 16 6 7 59/34 55
3 Charleroi 29 15 5 9 49/23 54
4 Antwerp 29 15 6 8 49/32 53
5 Standard 29 14 8 7 47/32 49
6 FC Malines 29 13 11 5 46/43 44
7 KRC Genk 29 13 11 5 45/42 44
8 Anderlecht 29 11 8 10 45/29 43
9 Zulte-Waregem 29 10 13 6 41/49 36
10 Mouscron 29 9 11 9 38/40 36
11 Courtrai 29 9 14 6 40/44 33
12 St-Trond 29 9 14 6 33/50 33
13 Eupen 29 8 15 6 28/51 30
14 Cercle Bruges 29 7 20 2 27/54 23
15 Ostende 29 6 19 4 29/58 22
16 Waasland-B. 29 5 19 5 21/60 20