PRO LEAGUE - 10e journée

Marcq à la conquête de la Terre du Milieu

Marcq à la conquête de la Terre du Milieu

Belga

Le temps des moissons est-il arrivé pour Damien Marcq? En tout cas, le Français a récolté les fruits de ses excellentes prestations actuelles en paraphant un nouveau contrat jusqu’en juin 2017.

CHARLEROI: Penneteau; Marinos, Dewaest, Martos, N’Ganga; Kitambala, Marcq, Geraerts, Saglik; Tainmont, Fauré. Galvez Lopez, Houdret, Kebano, Mandanda, Mata, Ndongala, Rossini, Vandermeulen, Willems.

Absents: Diandy, Vervoort (blessés), Baume, Coulibaly, Daf, François, Leemans (choix).

COURTRAI: Keet, Chanot, Poulain, Tomasevic, Mulemo, Pavlovic, De Mets, Marusic, Chevalier, Van Eenoo, Santini. Matton, Dierckx, Van Loo, Klaasen, També, Ulens, Deman, Bataillie.

Absents: De Smet, Henkinet, Pillot (blessés).

Le temps des moissons est-il arrivé pour Damien Marcq? En tout cas, le Français a récolté les fruits de ses excellentes prestations actuelles en paraphant un nouveau contrat jusqu’en juin 2017. Une prolongation de 2 ans pour un joueur qui arrivait en fin de contrat cette saison.

«C’est une grande satisfaction, la récompense du travail que j’ai fourni, estime celui qui veut faire du milieu du Sporting son territoire. L’aventure sera d’autant plus belle si on arrive à atteindre nos objectifs d’ici la fin de saison. C’est une bonne surprise. J’espère continuer à avoir un bon rendement pour montrer que ce n’est pas par l’opération du Saint-Esprit (sic.) qu’on a réussi à se mettre d’accord sur une prolongation de contrat.». Le milieu de terrain de 25 ans espère maintenant engranger le maximum de succès avec Charleroi. Quels que soient l’adversaire… et le joueur positionné à ses côtés dans l’axe de l’entrejeu.

«Parfois j’ai joué tout seul, mais depuis l’arrivée de Karel Geraerts on joue plus souvent à deux. C’est sûr qu’il y a des automatismes à trouver mais c’est un joueur de qualité, qui a beaucoup d’expérience, beaucoup d’envie, qui ne fait pas beaucoup d’erreurs», souligne l’ancien pensionnaire de Caen.

Pour s’inscrire dans la durée, Marcq devra éviter les blessures, mais aussi et surtout les cartons. Une donnée que le Français prend en compte… sans pour autant envisager de changer sa manière de jouer: «Parfois il faudrait que je me tempère un peu plus mais ça fait partie de mon jeu. Les arbitres sont peut-être un peu plus sévères à mon sujet mais c’est à moi de faire attention. Prendre des cartes, ça fait partie intégrante de moi et de ma faculté à me mettre dans mon match, à beaucoup travailler et à avoir un gros abattage. Obligatoirement on fait des fautes s’il y a de l’engagement… Sur 10 matches j’en ai raté 3 pour suspension, mais je n’en fais pas une fixation, c’est sûr».

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 FC Bruges 29 21 1 7 58/14 70
2 La Gantoise 29 16 6 7 59/34 55
3 Charleroi 29 15 5 9 49/23 54
4 Antwerp 29 15 6 8 49/32 53
5 Standard 29 14 8 7 47/32 49
6 FC Malines 29 13 11 5 46/43 44
7 KRC Genk 29 13 11 5 45/42 44
8 Anderlecht 29 11 8 10 45/29 43
9 Zulte-Waregem 29 10 13 6 41/49 36
10 Mouscron 29 9 11 9 38/40 36
11 Courtrai 29 9 14 6 40/44 33
12 St-Trond 29 9 14 6 33/50 33
13 Eupen 29 8 15 6 28/51 30
14 Cercle Bruges 29 7 20 2 27/54 23
15 Ostende 29 6 19 4 29/58 22
16 Waasland-B. 29 5 19 5 21/60 20