TENNIS - Ethias Trophy de Mons (1/4 de finale)

« Ce serait bien d’avoir un petit deux »

« Ce serait bien d’avoir un petit deux »

Goffin, qui a joué «un match plein» hier soir, affronte cet après-midi le Turc Ilhan (ATP 128). Imagellan

David Goffin s’est aisément qualifié pour les demi-finales. S’il gagne ce samedi, il se retrouvera au pire à la 28e place mondiale.

Pour fêter sa dixième édition, l’Ethias Trophy va-t-il à nouveau s’offrir, comme en 2005 avec la victoire d’Olivier Rochus sur Xavier Malisse, une finale 100% belge? David Goffin (ATP 31) et Steve Darcis (ATP 355) se sont en tout cas aisément qualifiés pour les demi-finales hier soir. Le premier a dominé le jeune espoir allemand Zverev (ATP 149/17 ans) alors que le second n’a laissé aucune chance à Melzer (voir ci-contre). Coïncidence: les deux matches se sont soldés sur le même score, 6-3 et 6-2.

Contrairement aux deux premiers matches de sa semaine montoise où il avait peiné dans les sets initiaux (7-6 et 7-5), David Goffin s’est montré très consistant d’un bout à l’autre d’une rencontre qui a régalé le nombreux public durant 1h17 minute.

«J’ai joué un match plein face à un adversaire qui joue plus en rythme des deux côtés, ce que j’affectionne, a reconnu David Goffin. En raison de sa taille (NDLR: 1m98, pas étonnant qu’il soit fan de… NBA et de Lebron James), j’ai tenté de le faire changer le plus souvent possible de direction, ce qui l’a amené à commettre des fautes en coup droit. Mais son jeu est déjà bien en place pour quelqu’un qui n’a que 17 ans. Même si je le trouve assez arrogant, je pense qu’on le retrouvera dans le futur bien plus haut dans le classement mondial.»

Ce samedi, le N.1 belge disputera sa deuxième demi-finale à Mons, après celle de 2011, face au Turc Ilhan (ATP 128/27 ans). «Je l’ai déjà affronté à deux reprises, se souvient-il. J’avais perdu il y a quelques années avant de prendre ma revanche l’an dernier en finale d’un Challenger en Turquie. Techniquement, son jeu, très à plat, est atypique, mais, les balles sortent vite de la raquette. La surface dure lui convient parfaitement. S’il est en demi-finale, c’est qu’il est aussi en confiance.»

Outre le fait qu’il tentera de décrocher cet après-midi dès 14h30 son ticket pour une 6e finale en trois mois, David Goffin va aussi jouer une accession dans le Top 30 mondial. Sa victoire d’hier devrait déjà le faire progresser d’une place et un 38e succès ce samedi sur ses 40 derniers matches lui permettrait de grimper très probablement à la 28e place.

«Avoir un petit “ 2 ” devant mon classement mondial, ce serait super. Ce n’est pas l’objectif de la semaine, mais ce serait un beau bonus.»