TOUR DE L’EUROMETROPOLE - Deuxième étape

Et de deux pour Arnaud Démare !

Et de deux pour Arnaud Démare !

Arnaud Démare a fait deux sur deux sur l’Eurométropole, tout en sachant que le dimanche sera difficile pour lui. BELGA

Arnaud Démare s’est imposé de nouveau, hier, cette fois à Nieuport.Le Français consolidesa place de leadermais rien n’est acquis.

C’est à nouveau avec une large avance qu’Arnaud Démare s’est imposé pour son deuxième succès d’affilée sur le Tour de l’Eurométropole, hier, entre Estaimbourg et Nieuport. Le champion de France a eu le temps de se relever et de savourer sa victoire devant le champion de Belgique Jens Debusschere. «C’est génial de gagner, surtout quand tu ne te sens pas au top, jubile le coureur de la FDJ. Je me sens fatigué, j’ai eu des difficultés à me remettre de mon premier Tour de France. J’ai encore de la force, mais j’ai l’impression de manquer de vélocité.»

Ses adversaires apprécieront, eux qui, jusqu’à présent, ne peuvent apercevoir que sa roue arrière dans la dernière ligne droite. À deux étapes de la fin, le Picard a pris un sérieux avantage pour le classement final. «Je consolide mon maillot jaune, mais ce n’est pas fini, les coureurs font vraiment la course ici, il y a de nombreuses attaques, d’ailleurs. Et je sais que la dernière étape n’est pas facile, avec plusieurs ascensions du mont Saint-Aubert. »

Parmi les offensives (après la matinale qu’avaient intégré les Wallons Dufrasne et Wertz), il y a notamment eu celle de Jonas Van Genechten dans le final. Le sprinter wallon a remporté le premier sprint intermédiaire, à trente bornes du but. «Je suis ensuite parti avec Breschel et un groupe est revenu sur nous (NDLR: avec du beau monde: Van Keirsbulck, Van Den Bergh, Offredo, Hayman, Zingle, Sinkeldam…), explique le coureur de Lotto-Belisol. En tout, j’ai pris huit secondes de bonif, c’est intéressant en vue du général, même si Démare est très fort. Puisque lui en a repris dix… »