article abonné offert

Un marié sans son costume…

À l’heure où nous écrivons ces lignes, les commerçants ne savent toujours pas s’ils pourront récupérer une partie de leur stock resté dans le bâtiment, même s’il y a fort à parier que la totalité de la marchandise ait été détruite par les flammes.