MOLENBEEK

La Tour Brunfaut va gagner 5 étages

Élargir la tour Brunfaut permettra de maintenir le même nombre de logements tout en augmentant leur surface. (Dethier Architectures – Atelier 229

La Tour Brunfaut, ensemble de 6.400m2 de logement à Molenbeek, va être rénovée. Pour donner de plus vastes appartement, l’immeuble sera élargi et rehaussé. Coût: 18 millions.

La Tour Brunfaut n’est pas exactement un exemple de modernité immobilière. Plutôt moche, son ombre jette une image négative sur le quartier. Mais la grisaille va s’éclaircir pour ces étages de béton de 97 logements, construits dans les années 60 rue Fernand Brunfaut à Molenbeek.

La Tour Brunfaut va en effet être rénovée dès 2016. Le projet de réhabilitation de ce vaste ensemble d’habitation a été présenté vendredi 19 septembre par le Logement Molenbeekois, la Bourgmestre Françoise Schepmans (MR) et la nouvelle Ministre bruxelloise du Logement Céline Fremault (cdH). «Vu la rareté du foncier et la longueur des procédures en terme de création de nouveaux logements, la remise sur le marché est aujourd’hui plus que jamais un enjeu de premier ordre», estime cette dernière.

100€ de chauffage en moins

Le projet prévoit d’élargir la tour de 3 mètres et de la rehausser de 5 niveaux «pour qu’elle redevienne un signal dans le quartier». Cette option permettra d’augmenter la surface de 2.500m2 en plus des 6.400m2 existant. Il faut en effet répondre à des exigences de logements plus vastes (minimum 3 chambres), s’adaptant à la configuration actuelle des familles bruxelloises demandeuses de logements publics.

Le plan est d’aboutir à un immeuble de 98 logements de standard passif et accessibles aux personnes à mobilité réduite. Les familles devraient y économiser 100€ de chauffage par mois.

Habitants relogés

Le plan prévoyait au départ de maintenir les locataires dans leur logement durant les travaux. Mais cette option était plus chère, plus longue, et bien plus pénible pour les habitants, qui seront dès lors relogés. Il s’agit aussi d’une question de sécurité. L’économie ainsi réalisée tourne autour de 10% par rapport à l’enveloppe initiale. En découle un chantier réduit de 10 à 12 mois, selon les projections.

Sur les 300 millions régionaux budgétisés pour les 4 prochaines années dans la réhabilitation de logements, la part du projet Brunfaut s’élève à 18 millions.

Après un appel d’offres pour lequel 5 candidats à départager ont été retenus, c’est le projet du bureau Dethier Architectures, associé à Atelier 229 et aux bureaux d’ingénieurs Acardis Belgium et Ney&Partners, qui a été désigné.