VISITE Quelque 17 directeurs d’écoles chinois visiteront vendredi matin à Namur le département paramédical Sainte-Élisabeth de la Haute École de Namur-Liège-Luxembourg afin de découvrir les politiques de santé belges ainsi que le système d’e-learning et le centre de simulation de l’Hénallux, a indiqué Agnès Mathieu, directrice du département.

«La Chine doit former un million d’infirmières d’ici 2020, ils cherchent comment les former», précise-t-elle.

La délégation visitera également le centre de simulation en santé (Nasim), destiné à simuler de façon très réaliste des situations cliniques complexes, ainsi que la clinique et maternité Sainte-Élisabeth (CMSE) et le CHR de Namur afin de présenter l’accompagnement des étudiants à l’hôpital.