FGTB -

Marc Goblet, unique candidat au poste de secrétaire général de la FGTB

Marc Goblet, unique candidat au poste de secrétaire général de la FGTB

L’élection de Marc Goblet semble dès lors acquise. BELGA

Le Liégeois Marc Goblet est le candidat parrainé par le Congrès de l’interrégionale wallonne de la FGTB pour le poste de secrétaire fédéral du syndicat socialiste, a-t-on appris auprès de la FGTB.

Le choix de Marc Goblet comme successeur d’Anne Demelenne, secrétaire générale sortante qui a décidé de ne pas briguer de troisième mandat, sera ratifié le 3 octobre prochain lors d’un congrès de la FGTB, tout comme le renouvellement du mandat de l’actuel président du syndicat socialiste, Rudy De Leeuw.

Estelle Ceulemans, qui s’était également portée candidate, a finalement retiré sa candidature jeudi «afin d’avoir une FGTB unie face aux défis qui attendent les travailleurs et allocataires sociaux dans les mois et les années à venir», souligne-t-on au sein du syndicat socialiste.

«Mon souhait est de travailler dans une organisation la plus unie qui soit, d’être proche des militants et des affiliés», a confié Marc Goblet à l’agence Belga, à l’issue du Congrès de l’interrégionale wallonne de la FGTB.

L’actuel président de la FGTB Liège-Huy-Waremme entamera un mandat de quatre ans dans un contexte marqué par la mise en place, au fédéral, d’une nouvelle coalition dite «suédoise» alliant les libéraux du nord et du sud du pays, les sociaux-chrétiens flamands et la N-VA. À cet égard, le prochain secrétaire général de la FGTB rappelle les grandes priorités du syndicat socialiste que sont la défense des services publics, le maintien d’une sécurité sociale forte et la mise en place d’une fiscalité «plus juste», permettant une meilleure répartition des richesses.

À la tête de la FGTB, Marc Goblet sera associé à Rudy De Leeuw, l’actuel président du syndicat socialiste (depuis 2006) dont le mandat de quatre ans sera également renouvelé lors du congrès du syndicat socialiste prévu début octobre.

Né le 6 juin 1957, domicilié à Herve, Marc Goblet possède un diplôme de chef d’entreprise, chauffage central et sanitaires. Dès 1982, il devient secrétaire de la Centrale Générale FGTB Liège-Huy-Waremme, avant d’en devenir successivement vice-président (1997) et président (2004). Président de la FGTB Liège-Huy-Waremme depuis décembre 2003, M. Goblet est membre du Bureau fédéral de la FGTB depuis le 1er décembre 2004. Parallèlement, Marc Goblet affiche un parcours politique dans les rangs du parti socialiste. Il a ainsi été conseiller communal(1991 à 2000) puis premier échevin (2001 à 2003) de la Ville de Herve. Entre 1998 et 2003, l’homme a également occupé la présidence de la Fédération verviétoise du PS.

De son côté, Estelle Ceulemans, directrice du service d’études de la FGTB fédérale, reste en lice pour un éventuel élargissement du secrétariat fédéral de la FTGB - actuellement composé de 7 personnes, dont 2 femmes - «afin de parvenir à une égalité hommes-femmes». Cet éventuel élargissement sera également décidé lors du congrès fédéral.