Jambes

Jambes : on devrait désacraliser l’église Saint-Symphorien

Jambes : on devrait désacraliser l’église Saint-Symphorien

EdA

La Ville et l’évêché de Namur envisagent de désacraliser l’église Saint-Symphorien à Jambes. En attendant, il faut rénover la chapelle des Oblats pour y accueillir, d’ici trois ans, les fidèles jambois.

On se souvient que l’échevin Auspert avait présenté, il y a quelques années, un projet de démolition-reconstruction de l’église actuelle de Jambes. Il s’agissait à l’époque de construire une nouvelle église tout en intégrant une dimension logements dans le projet. On reparle de ce projet, mais pas forcément sous cette forme. On ne devrait pas reconstruire d’église à l’emplacement de l’édifice Saint-Symphorien. Pas question cependant de laisser les paroissiens sans lieu de culte. Deux solutions sont envisagées : les offices ordinaires devraient se tenir dans la chapelle des Oblats, avenue Jean Materne. Sa capacité d’accueil est de 300 places, mais elle nécessite d’importants travaux de rafraîchissement. Ils devraient durer trois ans environ. Dans l’intervalle, l’église Saint-Symphorien devrait encore être utilisée. Pour les offices de plus grande ampleur, les paroissiens jambois seraient invités à se rendre à l’église du Sacré-Cœur, d’une plus grande capacité d’accueil.

Par ailleurs, une ASBL baptisée Foi, art et culture va travailler à la valorisation du patrimoine cultuel. L’idée est de créer dans certaines églises ouvertes au public des lieux d’exposition pour ce patrimoine, souvent fort riche mais trop peu accessible.

+ Plus d'informations dans L'Avenir Namur de ce jeudi 11 septembre