MÉDIAS

Twitter : quand les photos vous manipulent

Tout le monde a pu voir cette photo de François Hollande, le nez en l'air regardant dans la direction opposée des autres participants au sommet de l'Otan. Et de penser une fois de plus que le président français est à côté de ses pompes. Mais cette photo ment un peu sur le fond... et sur la forme.

L'adage populaire dit "quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt...". C'est un peu ce que l'on peut se dire en voyant cette photo de François Hollande regardant à gauche quand tout le monde pointe à droite... Les chefs d'états assistaient alors un à défilé aérien pendant le sommet de l'Otan, à Newport, au Pays de Galles, le 5 septembre dernier. Cette photo, raillant le N°1 français, a rapidement fait le tour des réseaux sociaux.


Info ou intox ?

Un peu des deux... Cette photo a été réalisée par un jeune photographe de 17 ans habitant Newport, Ieuan Berry (déjà, qu'est-ce qu'un "gamin" de 17 ans fout à un sommet de l'Otan, mais soit...).

De nombreux internautes s'en sont pris à lui, en lui reprochant d'avoir recadré la photo exprès pour "isoler" François Hollande. Il s'est défendu en expliquant qu'il visait surtout David Cameron et Barack Obama, à l'extrême droite de sa photo.
 

Sauvons Hollande

Un internaute, en particulier, a voulu apporter une preuve de la manipulation de Berry. Il a diffusé ce qui serait la photo dans son intégralité (ci-contre) : on y voit François Hollande et Angela Merkel regardant tous les deux dans la même direction (c'est beau l'amour...).

Une fois de plus, l'opinion publique française s'emballe via les réseaux sociaux pour démontrer que les méchants de droite ont encore voulu se payer la tête du président PS.
Et chacun montant au créneau, défendant avec hargne son point du vue.

 

Fake

Mais cette photo sensée rétablir la vérité, est en fait... un montage réalisé par un internaute, @croisepattes, sur Twitter. Il tient un site de caricatures et photomontages, Do-Zone Parody. «J’ai donc fait ce photomontage suite à une remarque d’un twitto qui pestait contre le "Hollande bashing", explique-t-il à Libération. Le souci avec Twitter, c’est que pas mal de monde prend tout pour argent comptant ! ».

Cette photo du "couple" Hollande-Merkel est donc un assemblage de la photo de Ieuan Berry et d'une autre photo d’un photographe de l’AFP, Stefan Rousseau, comme l’a démontré Cyril Bonnet sur Twitter.

Et de prouver par... l'image le contenu frauduleux du montage de Croisepattes (ci-contre).

 

Quelle leçon ?

Que faut-il retenir de toute cette histoire ? Que, malheureusement, la vérité n'est pas toujours dans l'image. Que celle-ci n'en est qu'une vision parcellaire. Un fragment. Une interprétation.

Ce qu'il faut surtout retenir, c'est qu'avant de re-tweeter une photo, demandez-vous si celle-ci est authentique. Vous éviterez sans doute de participer à une manipulation des masses...