HAINAUT -

Les dix éoliennes de Leuze-en-Hainaut régularisées, trois nouvelles refusées

Les dix éoliennes de Leuze-en-Hainaut régularisées, trois nouvelles refusées

Ce dossier avait suscité une levée de boucliers dans le chef de plusieurs riverains, réunis dans l’asbl «Éoliennes à tout prix? », à la base de ce recours devant le Conseil d’État. EdA

Le ministre wallon de l’Aménagement du territoire Carlo Di Antonio a décidé d’octroyer un nouveau permis pour le parc éolien de Leuze-en-Hainaut, composé de 10 éoliennes, a-t-il annoncé mardi.

L’arrêté ministériel concerné confirme également le refus de la construction de trois éoliennes supplémentaires initialement demandées par le requérant, précise le ministre cdH dans un communiqué.

Cette décision fait suite à l’annulation par le Conseil d’État, le 16 avril dernier, du permis initial octroyé en août 2009 à la s.a. Pelz, dont Electrabel et l’intercommunale IDETA sont partenaires.

Le ministre précédent, Philippe Henry (Ecolo), avait accordé ce permis initial pour la construction de dix éoliennes à l’encontre de l’avis des fonctionnaires de l’administration régionale, mais le Conseil d’État avait estimé que les aspects paysagers n’étaient pas suffisamment motivés et que les garanties n’étaient pas suffisantes pour remédier aux nuisances auxquelles les riverains pourraient être confrontés (bruit, ombre), selon M. Di Antonio.

À la suite de l’arrêt du Conseil d’État, un complément d’étude d’incidences sur l’environnement a été déposé. «Il permet de répondre à l’ensemble des incertitudes soulevées par la juridiction », assure le nouveau ministre.

Ce dossier avait suscité une levée de boucliers dans le chef de plusieurs riverains, réunis dans l’asbl «Éoliennes à tout prix? », à la base de ce recours devant le Conseil d’État.