Arnaud Gavroy ne mâche pas ses mots: «Il y a déjà plusieurs mois que j’aurais organisé cette consultation populaire.» L’échevin Ecolo, qui regrette le manque de timing politique, a été un des acteurs en première ligne pour négocier le projet de centre commercial et la revitalisation du haut de la ville.