BANDE DESSINÉE

La vraie vie de Marianne Duvivier

La vraie vie de Marianne Duvivier

Tout le monde connaît Marianne Duvivier. Dessinatrice rare mais talentueuse, cette élève de Claude Renard et François Schuiten a longtemps travaillé avec Jan Bucquoy avant de rencontrer Franck Giroud, pour qui elle a inauguré la célèbre collection Secrets des éditions Dupuis avec le diptyque L’écharde.

Mais personne, finalement, ne connaît Marianne Duvivier. La vraie Marianne Duvivier. De façon un peu inattendue, elle divulgue aujourd’hui son intimité, et la femme derrière l’auteur, dans un album autobiographique. De sa naissance au Congo à sa récente rupture d’anévrisme, heureusement soignée à temps, en passant par les écarts conjugaux de son père, ancien bras droit de Patrice Lumumba, et les tragiques disparitions de ses sœurs, elle dévoile un destin singulier dans un ouvrage dont on comprend bien qu’il existe d’abord pour exorciser tous ces démons qui ont empoisonné son existence. Et faire une paix définitive avec les fantômes du passé. Pour mieux avancer, sans doute, débarrassée qu’elle est de ses lourds secrets – on y revient toujours – familiaux. Une émouvante renaissance.

«Heureuse vie, heureux combats», Duvivier/Lapière, Dupuis, 112 p., 19€.