RADIO

Deux Belges face à Ruquier et Hanouna

Deux Belges face à Ruquier et Hanouna

Alex Vizorek et Charline Vanhoenacker avaient amené une touche belge sur France Inter. Cette fois, ils l’abandonnent. Mais ils comptent garder leur (im)pertinence. JEAN-YVES LIMET

Charline Vanhoenackeret Alex Vizorek poursuivent leur chemin sur France Inter. Avec une quotidienne entre 17 et 18 h.

Les Belges sur France Inter prennent du galon. À partir de ce lundi, Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek seront à la barre d’une nouvelle émission intitulée Si tu écoutes, j’annule tout. Une heure d’antenne dans une tranche horaire pas banale: 17-18 h. Avec du lourd en face: Les pieds dans le plat animé par Cyril Hanouna sur Europe 1 et Les grosses têtes version Ruquier. Comme concurrence, on ne fait pas mieux. Rencontre avec le duo à Bruxelles, après l’enregistrement du dernier numéro du 75 minutes – qui les a fait connaître du grand public – avec Lio et le Grand Jojo.

Charline Vanhoenacker, les petits matins sur France Inter, c’est donc terminé?

C.V.: Je ne fais effectivement plus la tranche 5h– 7 h. Mais j’ai tout de même une chronique dans le 7-9 de Patrick Cohen, à 7h57. C’est le pic d’audience de France Inter, le créneau casse-gueule…

Ce sera dans quel style?

C.V.: Je vais m’emparer de l’actualité avec un regard journalistique, puis la tordre, la décaler… Ce sera une chronique d’actualité pas totalement humoristique. Si j’arrive à faire rire, tant mieux, mais ce que je cherche, c’est qu’on me dise: c’est bien vu!

Plutôt «humeuristique»…

C.V.: Oui, c’est un terme utilisé par Myriam Leroy auquel j’adhère totalement. J’appelle cela aussi une sorte d’éditorial déguisé. C’est un éditorial, mais ce n’est pas moralisateur.

Et vous Alex, vous serez aussi làle matin?

A.V.: Oui, je prends sa place à 6h55 les lundis et mardis et je serai chez Nagui (NDLR: dans La bande originale,entre 11het 12h30) les mercredis et jeudis. Et les vendredis, je serai sur La Première en Belgique pour Le café serré.

Ensuite, l’après-midi, on va vous retrouver tous les deux dans «Si tu écoutes, j’annule tout», entre 17 et 18 h. D’où vient ce titre?

C.V.: Alex avait pensé à L’heure de bravitude et moi à Si tu écoutes, j’annule tout. On a opté pour le deuxième. Cela évoque le SMS que Nicolas Sarkozy avait envoyé à Cécilia avant son mariage avec Carla: «Si tu reviens, j’annule tout.» C’est notre côté frondeur.

Le contenu, ce sera quoi?

C.V.: On va passer l’actu à l’essoreuse. On va la tordre dans tous les sens et il en sortira d’autres choses. Cela va nous permettre de dénoncer des choses par l’humour.

Qui recevrez-vous?

A.V.: Pour la première, on reçoit Bruno Gaccio, qui sera le parrain de l’émission. Je sais que l’on va aussi recevoir la rédac’chef de Closer ou encore Robert Hue (NDLR: l’ex-secrétaire du Parti communiste).

Est-ce que vous serez encore catalogués comme les deux Belges de service?

A.V.: Pour ne pas vous mentir, dans les titres possibles, il y avait L’échappée belge, et on l’a refusé. On ne va pas mettre cela en avant.

Vous serez aussi entourésde chroniqueurs…

A.V.: Oui! André Manoukian…

C.V.: Clara Dupont Monod, qui vient de Canal + et France Inter. Guillaume Meurice qui est humoriste et qui sera sur le terrain. Il sera remplacé par Raoul Reyers le vendredi. Enfin Frédéric Fromet viendra chanter sur l’actualité le vendredi.

Être face à Hanouna et Ruquier, cela vous met la pression?

A.V.: Non! On n’a rien à perdre. France Inter est 3e radio française et dans cette tranche horaire-là, ils sont 7e Il n’y a pas d’objectif chiffré. C’est une case un peu plan-plan qu’il faudra dynamiser.

Cela va vous faire de grosses journées. Alex, vous allez pouvoir poursuivre tous vos engagements?

Sigmund le poisson devrait être encore là sur La Une dans Revu et corrigé le dimanche. Mais je ne sais pas encore sous quelle forme. Par contre, je vais devoir arrêter Les enfants de chœur. C’est bizarre, parce que j’arrête quand VivaCité est au top (rires). Mais j’en suis assez fier.