DINANT

Le roi et Dinant ont rendu un hommage à leurs 674 martyrs

Le roi Philippe s’est rendu à Dinant ce samedi, cent ans jour pour jour après les massacres du 23 août 1914.

Après une cérémonie religieuse à la Collégiale, il a assisté à l’inauguration du nouveau carillon.

L’instrument parachève la reconstruction de l’édifice entamée il y a près d’un siècle. «Ce carillon symbolise la reconstruction de la Ville 100 ans jour pour jour après sa destruction», a indiqué le président de la fabrique d’église de la Collégiale.

La cérémonie s’est clôturée en musique avec la Brabançonne et le premier morceau de musique joué par le carillonneur.

S’en est suivi un court bain de foule sous la pluie avant de rejoindre le monument érigé en hommage aux 674 victimes civiles. «Il n’y avait plus de monument rappelant les noms des victimes depuis les années 40, c’est désormais chose faite», a indiqué le bourgmestre de Dinant Richard Fournaux.

Le roi Philippe a clôturé cette seconde inauguration en déposant une gerbe de fleurs et a ensuite quitté Dinant.