FOOTBALL -

«Duchâtelet, dégage!»: le retour du «ras-le-bol» à Sclessin...

Les supporters du Standard ont profité de la venue du Zenit Saint-Petersbourg en match aller des barrages de la Ligue des champions pour marquer leur mécontentement envers la direction et le président en particulier.

Un mercato plutôt chaotique avec 20 millions d’euros rapportés par les départs de William Vainqueur, Michy Batshuayi et Imoh Ezekiel mais réinvestis dans des joueurs méconnus et venant de Ligue 2 française dans le meilleur des cas. Deux défaites consécutives en championnat. Et, pour parachever le tout, le rival historique anderlechtois qui recrute l’ancien capitaine emblématique Steven Defour. La coupe est pleine pour certains fans liégeois.

Les Ultras Infernos et le PHK, deux des principaux groupes de supporters situés respectivement dans les tribunes 3 et 4, ont déployé des banderoles hostiles au président Duchâtelet. On pouvait ainsi lire avant le coup d’envoi du match de ce mercredi: «RD: beaucoup de pognon mais peu de passion et d’ambition pour notre blason! Un don inouï... celui de faire l’unanimité contre lui! Dégage!» et «Notre club va mal. Supporters, unissons-nous pour sauver notre Standard. Ras le bol!»

On se serait cru 14 mois en arrière quand plusieurs milliers de supporters poussaient Duchâtelet à annoncer son départ, avant de se rétracter ces derniers mois après une saison qui a vu le club finir à la 2e place.