BUZZ

Hazard et Google: notre fausse info qui a fait le tour du monde

Notre 'fake' était pourtant bien estampillé. Mais cela n'a pas empêché cette fausse info d'être reprise par delà nos frontières.EdA

"Eden Hazard demande à Google d'effacer sa prestation lors de Belgique - Argentine". Le canular de notre spécialiste maison semblait évident. Mais plus c'est gros, plus ça passe. Et de nombreux confrères ou blogueurs sont tombés dans le panneau…

La fausse info a été postée sur notre site mercredi dernier. 24 heures plus tard, la viralité était lancée. D'abord à nos frontières avec des articles sur des sites d'infos français ainsi que des blogs évoquant "l'incroyable demande d'Eden Hazard". La presse britannique, à l'affût de nouvelles sur la star belge de Chelsea, a également rebondi avant un retentissement planétaire: des Pays-Bas à l'Allemagne, de la Turquie à la Roumanie et la Croatie en traversant les continents jusqu'au Mexique, le Pérou ou encore le Vietnam et l'Indonésie.

La plupart de ces sites citent la source. Certains, comme Metro.uk, ont même mis un lien vers notre faux article comme gage de crédibilité. D'autres ont fini par se rendre compte de leur méprise et ont fait une "mise à jour" dans le texte ou ont carrément désactivé leur article.

"C'est inquiétant", réagit Xavier Diskeuve, l'auteur de cet article qui sévit quotidiennement depuis près de trois mois sur une page spéciale de notre site avec des billets décalés sur l'actualité. "Cette pseudo info était tellement ridicule. Il y avait des allusions fictives assez grosses dans le texte puisque j'évoquais aussi des demandes similaires d'Elio Di Rupo, de Melchior Wathelet, de David Guetta ou encore de Lance Armstrong. Il s'agissait juste d'une humeur rebondissant sur l'importance de l'e-reputation et je l'ai mariée au fait que Google vient de mettre en ligne un formulaire pour le droit à l'oubli. C'était une simple boutade et c'est effrayant de voir que des gros sites répercutent sans recouper via Hazard lui-même, son club ou Google."

Xavier Diskeuve, également connu pour être un des auteurs de "Votez pour moi" sur Bel-RTL, n'imaginait pas que son texte allait être pris à ce point au sérieux . "Mon récent billet sur Marion Cotillard était plus ambigu et beaucoup ont cru que c'était vrai. Ici, je ne m'attendais pas à ce retentissement. D'ailleurs, le jour-même, personne n'en parlait. Et en Belgique, il n'y a quasi pas eu d'écho. C'est venu de l'étranger grâce à la notoriété mondiale de Hazard. Et peut-être que les personnes ne maîtrisant pas notre langue n'ont pas perçu le fake."

Car il y a pourtant des mises en garde visuelles autour du texte: notre logo est détourné en "L'Avenir pas net" accompagné d'une mention "Croyez-le si vous le voulez", d'un "Fil-infaux" et d'un surtitre "Fake-similé". "Lavenir.net est avant tout un site d'infos donc on est obligé de sursouligner que j'écris de faux articles tant dans l'habillage graphique que dans les textes d'introduction sur les réseaux sociaux. On va peut-être envisager de faire un habillage dans toutes les langues", plaisante notre collègue.

Thierry Dupièreux, notre rédacteur en chef, n'exclut en tout cas pas de "renforcer le balisage". Mais il légitime la démarche: "Dans cette partie du site, on a voulu transcrire en mots ce qu'un dessin d'humour peut, par exemple apporter. Xavier a une personnalité décalée. Il est doté d’une plume intelligemment cynique, sarcastique. On a choisi de profiter ce talent. Le but est de proposer autre chose qu'un traitement d'actu pure. Ce n'est pas notre vocation première, mais on souhaite aussi divertir, apporter une impertinence pertinente basée sur l'actu, faire sourire intelligemment, sans piéger. Et parfois aussi faire réfléchir par l’absurde."

En guise de conclusion, Xavier Diskeuve entend préciser malicieusement que pour Hazard "il n'y avait vraiment rien d'infamant dans le texte, si ce n'est qu'il n'a pas fait un bon match contre l'Argentine...".