article abonné offert

TOURNAI

Lits psychiatriques trop confortables ? Voire…

Lits psychiatriques trop confortables ? Voire…

Pour Benjamin Delaunoit, le directeur des Marronniers: la plupart des hospitalisations en psychiatrie découlent de l’accumulation d’un grand nombre de facteurs, ce qui rend nécessaire une prise en charge intensive en milieu hospitalier EdA

Pour les Mutualités Libres, les hospitalisations psychiatriques sont trop longues. «La durée n’est pas un choix» dit-on aux Marronniers.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 71 des 341 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?