Fake-similé

Eden Hazard demande à Google d'effacer sa prestation lors de Belgique - Argentine

Eden Hazard demande à Google d'effacer sa prestation lors de Belgique - Argentine

Très mal coté après Belgique-Argentine, Eden Hazard voudrait faire effacer tous ces mauvais bulletins. Reporters / Imago Sport

Depuis qu'il a été contraint d'accorder à ses usagers le droit à l'oubli, le moteur de recherche est assailli de demandes. Parmi celles-ci, celle du joueur belge Eden Hazard, qui avait quelque peu loupé son quart de finale lors du Mondial brésilien.

Désormais, tout particulier peut demander à Google, via un formulaire mis en ligne, d'effacer des traces d'un passé gênant. Et cela en vertu du "droit à l'oubli" récemment consacré par la Cour de justice de l'Union européenne. 

Le géant de la recherche offre donc depuis peu aux internautes la possibilité de désindexer des résultats de recherche les concernant. Les demandes ne sont pas automatiquement acceptées et font l'objet d'un traitement au cas par cas.

Un vent favorable nous a appris que la jeune star du football belge Eden Hazard avait demandé à Google d'effacer toute trace de son match peu inspiré contre l'Argentine (perdu par la Belgique 0-1), en quart de finale de la récente Coupe du Monde au Brésil.

Le petit ailier belge voudrait notamment faire disparaître toutes les notes de 4/10 (voire moins) obtenues dans la presse internationale et les milliers de commentaires de déception émis à son égard. Il voudrait aussi disparaître de la liste des "11 flops du Mondial" diffusée par divers sites spécialisés et abondamment partagés. 

Eden Hazard fait valoir qu'il a le droit à ce qu'on oublie son match loupé, d'autant que celui-ci risque de nuire à la future demande d'augmentation qu'il pourrait introduire à son employeur Chelsea.

Il craint aussi que sa valeur marchande ne diminue lors d'un prochain transfert, que tout cela nuise aux ventes de maillots floqués à son nom ou décourage les nombreuses marques qui lui proposent d'être le héros de leur spots de pub.

Eden Hazard ne demande toutefois pas que soit désindexée l'affaire du hamburger qui avait suscité la polémique lors d'un match des Diables rouges au Heysel en 2011.

Le jeune Diable rouge n'est pas le seul footballeur à solliciter Google : toute l'équipe alignée par le Brésil lors de la funeste demi-finale contre l'Allemagne (1-7) a introduit une requête similaire.

L’ex-secrétaire d’Etat (actuellement vice Premier ministre en affaires courantes)  Melchior Wathelet a demandé à Google d’effacer toute trace du fameux « plan Wathelet » sur le survol de Bruxelles qui plombe actuellement sa carrière.

Le DJ David Guetta a demandé qu’on soit supprimée la vidéo où il semble évoluer dans un monde parallèle lors du festival Tomorrowland  à Boom.

Le Premier ministre Elio Di Rupo a demandé que disparaisse ce lapsus un peu ridicule où il accueille les chefs d'Etat "à Mons" alors qu'il est à Liège, lors des récentes commémorations de la guerre 14-18.

L'ex-vainqueur du Tour de France (rayé du palmarès) Lance Armstrong a de son côté demandé l'effacement de toute référence à ses problèmes de dopage. On sait que Google a déjà refusé la requête, expliquant qu'elle représentait le travail de dix informaticiens à plein temps pendant 50 ans.