BELGIQUE

Drame du Pukkelpop: non-lieu requis pour les organisateurs

Drame du Pukkelpop: non-lieu requis pour les organisateurs

(Photo d’archive – Belga)

Il y a trois ans, le Pukkelpop avait été ravagé par la tempête. Aujourd’hui, la justice termine son enquête. Et requiert le non-lieu.

Le parquet du Limbourg a requis le non-lieu pour l’organisateur du Pukkelpop, Chokri Mahassine, la ville de Hasselt et le loueur de chapiteaux, poursuivis pour négligence coupable dans le cadre de la tempête qui avait ravagé le festival il y a trois ans. La chambre du conseil de Hasselt se prononcera définitivement sur le dossier le 19 septembre, rapporte samedi Het Belang van Limburg.

«La justice a terminé son enquête et est arrivée à une conclusion. Il y a maintenant la deuxième enquête. Après la première, nous avions déjà été mis hors de cause. On espère qu’une pareille décision sera rendue, mais nous devons tout de même attendre la décision de la chambre du conseil», a indiqué samedi M. Mahassine. «Nous sommes dans la dernière ligne droite des préparatifs pour la 29e édition (prévue du 14 au 16 août, NDLR). Cette préparation requiert aujourd’hui toute notre attention.»

L’édition 2011 du festival de musique avait été frappée par une violente tempête. Cinq personnes avaient perdu la vie. Quatre festivaliers blessés s’étaient constitués parties civiles et avaient déposé plainte auprès du juge d’instruction de Hasselt. Une enquête avait alors été ouverte.