Nancy Botwin en tenue courte et sexy, son beau-frère Andy et Doug Wilson… On avait tous les ingrédients pour une saison réussie de Weeds.

Et cette saison 7 est un bon cru, grâce à une ellipse qui nous projette quelques années plus tard, à la sortie de prison de Nancy.

Pour rappel, la mère de famille dealeuse avait sacrifié sa liberté pour sauver son fils Shane de la prison, et empêcher son mari mexicain de tuer le reste de la famille. Au lieu de s’appesantir sur la détention de la quadra, la série nous emmène à New York. Son ex, le patron de la drogue, est mort, et on repart sur de nouvelles bases: l’ex-taularde est en probation, Doug n’est plus un boulet mais un brillant businessman, Andy veut lancer un commerce de vélos, Shane est censé aller à l’université et Silas veut dealer de l’herbe avec sa mère… Il y a des choses qui ne changent pas dans Weeds. Car Nancy veut gagner de l’argent rapidement pour récupérer son 3e fils. Le gamin a été élevé par sa tante quand Nancy était en prison, et connaît à peine son existence.

Le dépaysement est total, grâce aux flash-back qui nous emmènent au Danemark, où Andy et ses neveux ont vécu: l’un vendant des vélos, l’autre poursuivant une carrière de mannequin, et le 3e en faisant des spectacles de marionnettes.

Une fois de plus, on peut se dire que les scénaristes ont consommé la marijuana qui est l’emblème de la série… Mais c’est pour ça que c’est drôle.

Sony

Nos dernières videos