ITTRE

Inondations à Ittre: Lara a sauvé sa maman et sa petite fille

Inondations à Ittre: Lara a sauvé sa maman et sa petite fille

«Je ne contrôlais plus la voiture. C’était comme si une écluse avait lâché derrière moi.» EdA

Lara Harus se trouvait au cours de natation rue Planchette lorsque la pluie a commencé à s’abattre sur Ittre.

+ À lire aussi : Ittre: le chaos mais aussi la solidarité (photos)

+ À lire aussi : Infos pratiques: que faire après une inondation?

«Quand nous sommes sorties de la piscine avec ma maman et ma fille de deux ans et demi, il pleuvait fort mais les routes semblaient praticables. J’ai pris le volant», confie-t-elle.

Il n’aura fallu que quelques minutes pour que les filets d’eau ruisselant à terre gagnent en volume et en vitesse.

«L’instant d’après j’ai regardé ma maman, je ne contrôlais plus la voiture. C’était comme si une écluse avait lâché derrière moi. On ne touchait plus le sol. La pression de l’eau était trop forte et nous entraînait. La voiture a fait 50 mètres avant de s’encastrer. Je n’ai jamais eu aussi peur de ma vie».

C’est sans doute grâce à son sang-froid que Lara a sauvé sa maman et sa petite fille. «Je n’ai pas réfléchi, j’ai ouvert les portières, j’ai serré ma fille dans mes bras, elle hurlait de panique. Elle est bleue tellement je l’ai serrée. J’ai attrapé ma maman par la main, elle s’est accrochée à un poteau pour ne pas être entraînée.»

Comme d’autres, elles trouveront refuge au restaurant hôtel «Le relais du Marquis», dévasté lui aussi où elle a prêté main-forte pour le nettoyage. Au lendemain de la catastrophe, Lara ne peut que constater les dégâts de sa voiture: «Elle est sinistrée mais ce n’est que matériel. Et j’ai de la chance, moi ce n’est pas mon habitation qui est touchée.»

+ D'autres témoignages dans le journal L'Avenir Brabant wallon de ce jeudi 31/07