CAMP SCOUT

Les animateurs avaient trop picolé : fin du camp

Les animateurs avaient trop picolé : fin du camp

La Fédération scoute a décidé d’écourter le camp. Et prendra éventuellement d’autres sanctions. FedeCandoniPhoto - Fotolia

Un camp de louveteaux a dû être interrompu ce week-end, à Saint-Vith, parce que ses animateurs avaient trop bu.

À Saint-Vith pour leur camp d’été, les louveteaux d’Embourg sont rentrés chez eux plus rapidement que prévu. Programmé jusqu’à ce mardi, leur camp a été écourté de quelques jours. En cause, leurs animateurs, qui avaient abusé de l’alcool.

Relayée par les radios de la RTBF, l’information a été confirmée sur les ondes par Geoffroy Crepin de la Fédération des scouts.

«On n’estimait pas possible que le camp puisse se dérouler jusqu’à son terme dans des conditions suffisantes de sécurité et de qualité d’animation pour les enfants. »

Déjà avertis une première fois pour des faits similaires, les cinq animateurs ont été suspendus pour une durée de 30 jours. La Fédération et l’unité d’Embourg décideront ensuite si ces «chefs» seront exclus ou non du mouvement.