CONSOMMATION

Ryanair : la réservation plus chère en français ?

Ryanair : la réservation plus chère en français ?

- AFP

Un tarif plus élevé de 2% quand on réserve sur le site internet francophone de Ryanair: la compagnie tente d’expliquer.

Jean-François a fait la démarche à plusieurs reprises sur le site de Ryanair pour être certain qu’il ne se trompait pas. Le tarif prévu pour un billet d’avion entre Charleroi et Dublin est bien resté le même: à savoir 175,99€ sur le site en néerlandais et 179,51€ sur le site en français. « Soit exactement 2% plus cher», a-t-il calculé.

Et le constat se vérifie sur d’autres billets. Ainsi, un billet Charleroi-Crète (La Canée) s’affiche à 147,98€ sur le site en néerlandais et à 150,94€ en français.

Faut-il en conclure que la compagnie cherche à s’attirer un public plus flamand que francophone? Ou que le site internet cafouille?

C’est plutôt cette deuxième explication que Ryanair avance. Le contraire aurait été surprenant.

Une option manquante

Comment justifier cette différence de 2% au bénéfice des clients néerlandophones? Il s’agit, fait savoir Ryanair, de 2% de frais d’escompte inclus par défaut sur le site néerlandais-belge, «tandis que le site français-belge ne l’inclut pas par défaut». Il manquerait donc une option sur le site francophone.

Exemple à l’appui, la compagnie fait la démonstration: un billet Charleroi-Alicante réservé sur le site en néerlandais est tarifé à 123,99€ si le client paie avec sa carte de débit (carte de banque classique). Mais le tarif affiché pour un paiement par carte de crédit s’élève à 126,47€.

À savoir le même tarif que celui affiché directement sur le site francophone, pour la même destination. En cliquant sur l’option «paiement par carte de débit», on en revient à 123,99€. Bref, l’affichage est trompeur. Mais l’affaire peut se résoudre en un clic.

Et pourquoi inclure ces frais sur l’un et pas sur l’autre? «Dans le cadre d’une mise à jour, nous sommes actuellement en train de revoir notre site Internet pour l’adapter à chaque marché, mise à jour que nous espérons finaliser prochainement », dit-on chez Ryanair.

«Toutefois, les clients ont toujours la possibilité de faire des paiements en utilisant soit une carte de débit ou de crédit à l’étape du paiement et paieront les mêmes tarifs bas, indépendamment de la langue dans laquelle ils font leur réservation », veut rassurer la compagnie low cost.