CYCLISME - Flèche wallonne

Un départ de Waremme en 2016 ?

Un départ de Waremme en 2016 ?

Heymans

La tournante des départs de la Flèche Wallonne pourrait bénéficier à Waremme en 2016. Explications.

Il n’y a pas de fumée sans feu, comme on dit souvent. Hier à Waremme, dans le cadre de l’arrivée de la quatrième étape du Tour de Wallonie, la capitale de la Hesbaye a pu de la sorte tester sur le terrain l’efficacité de son dispositif. Certes, ce n’était pas la première fois que Waremme accueillait une étape du Tour de Wallonie. Ville départ en 2009 de l’épreuve chère à Yves Vanassche, elle semble depuis rompue à une organisation sans faille.

De là à gravir un échelon en devenant ville départ de la Flèche Wallonne en 2016, pourquoi pas? On a posé la question au bourgmestre Jacques Chabot, lequel a parfaitement joué la comédie en nous demandant comment il fallait procéder pour pouvoir obtenir le départ de la Flèche. Et tout cela émis en présence de Robert Meureau, le député provincial ayant le sport dans ses attributions, ancien échevin de Waremme, et aujourd’hui en pays de connaissance avec les décideurs d’ASO.

Et donc, en toute logique, malgré ces démentis de pure façade, il est évident que Waremme aura son départ de la Flèche, après Binche l’année passée et Bastogne en 2014. Namur, cela sera l’an prochain, et il est logique que l’épreuve qui précède la Doyenne dans le calendrier international retourne en province de Liège.

Waremme est toute désignée, parce que proche de Huy mais aussi pas trop éloignée, ce qui permet de dessiner une jolie boucle autour du Mur de Huy et de son arrivée.