RÉGIONALES 2014 -

Gouvernement flamand : Hilde Crevits, nouvelle ministre de l’Enseignement

Gouvernement flamand : Hilde Crevits, nouvelle ministre de l’Enseignement

Cette championne des voix de préférence en Flandre occidentale, n’a rien d’une novice en politique, puisqu’elle a déjà participé aux deux précédents exécutifs flamands. BELGA

Hilde Crevits (47 ans) est la nouvelle ministre de l’Enseignement du gouvernement flamand, dont elle est aussi la vice-ministre-présidente pour le CD&V.

Ancienne avocate, Mme Crevits a entamé sa carrière politique en devenant échevine à Torhout en 2000. En 2004, elle est élue au parlement flamand avec quelque 25.000 voix de préférence. Elle y est dans le domaine des travaux et de la mobilité, avant d’entrer au gouvernement flamand en 2007, lors du remaniement qui a suivi la montée au fédéral du ministre-président de l’époque, Yves Leterme. Elle reprend alors les compétences de Kris Peeters (l’Environnement, les Travaux et l’Energie) devenu quant à lui ministre-président.

Au fil des années, elle s’impose comme l’une des figures incontournables du CD&V, récoltant plus de 100.000 voix de préférence en 2009 aux élections flamandes. Dans le gouvernement Peeters II, elle devient ministre de la Mobilité et des Travaux publics, un poste qui l’amène à résorber les retards accumulés dans la rénovation des routes et autoroutes. La fonction lui vaut aussi le surnom de «Miss Béton».

Le 25 mai dernier, elle confirme sa popularité, en obtenant 112.000 voix de préférence, ce qui fait d’elle la championne absolue en Flandre occidentale, loin devant le nouveau Ministre-président Geert Bourgeois (63.000).

Cette mère de deux enfants est aussi connue pour être une sportive invétérée. Adepte de jogging, elle court fréquemment avec ses collaborateurs, ainsi qu’avec l’ancien ministre-président Kris Peeters.