TOUR DE FRANCE -

Vincenzo Nibali remporte la 18e étape et enfonce encore un peu plus le clou

Vincenzo Nibali remporte la 18e étape et enfonce encore un peu plus le clou

Vincenzo Nibali est le véritable patron du Tour de France 2014. AFP

Le champion d’Italie Vincenzo Nibali (Astana), déjà porteur du maillot jaune de leader, a enlevé son quatrième succès dans le Tour de France en gagnant la 18e étape, la dernière des Pyrénées, jeudi à Hautacam.

Sur la ligne installée à l’altitude de 1520 mètres, Nibali a précédé de 1 min 10 sec le Français Thibaut Pinot, désormais deuxième du classement général à 7 min 10 sec.

Un autre Français, Jean-Christophe Péraud, a pris place sur le podium virtuel, à la troisième place. Il compte 13 secondes de retard sur Pinot et devance de 2 secondes l’Espagnol Alejandro Valverde.

Le Polonais Rafal Majka, troisième de l’étape derrière Pinot mais devant Péraud, a sauvé son maillot à pois de meilleur grimpeur.

Valverde, distancé par ses rivaux directs à 5,5 kilomètres du sommet, a limité la perte de temps à une cinquantaine de secondes par rapport à Pinot et Péraud.

Le Français Blel Kadri et l’Espagnol Mikel Nieve, seuls en tête dès la moitié de l’ascension du Tourmalet, se sont présentés au pied de la montée d’Hautacam avec une minute et demie d’avance.

Valverde, qui avait foncé dans la descente du Tourmalet pour être relayé par deux équipiers, s’est relevé dans la vallée.

Dans l’ascension, Nieve a distancé son compagnon. Mais le grimpeur espagnol, qui voulait donner à l’équipe Sky un lot de consolation après les déboires de son chef de file (Chris Froome, abandon), a été irrésistiblement débordé par Nibali à 8 kilomètres de l’arrivée.

Agé de 29 ans, le «Requin» de Messine a signé le quatrième succès de sa carrière dans le Tour, après Sheffield (2e étape), La Planche des Belles Filles (10e étape) et Chamrousse (13e étape). En attendant de devenir dimanche le premier Italien à figurer au palmarès de la Grande Boucle depuis Marco Pantani en 1998.