POLITIQUE -

Gouvernement flamand : les discussions N-VA - CD&V toujours suspendues

Gouvernement flamand : les discussions N-VA - CD&V toujours suspendues

N-VA et CD&V n’arrivent pas à s’entendre sur le prochain accord gouvernemental flamand. BELGA

Les discussions entre la N-VA et le CD&V en vue de former un nouveau gouvernement flamand étaient toujours suspendues ce vendredi. Depuis le blocage abrupt survenu ce jeudi matin, aucune réunion n’a été organisée et rien ne figure à l’agenda.

On ignore pour le moment comment la formation du gouvernement va se dérouler et qui prendra l’initiative.

Les deux partis se sont affrontés après la réunion de mercredi soir. La réunion prévue jeudi matin a été reportée «sine die». Les versions divergent à propos de l’origine de la mésentente.

Au CD&V, la position de la N-VA sur les provinces et le bien-être, c’est-à-dire le financement du soutien aux personnes handicapées, suscitait le mécontentement. «Les besoins de ce secteur sont particulièrement importants. Il s’agit de choisir des priorités», indiquait-on. Les divergences de vues seraient encore assez importantes: on parle d’une différence de centaines de millions d’euros.

A la N-VA, on a réagi avec surprise à cette critique du CD&V.

Selon le parti nationaliste, le CD&V revient sur des accords déjà conclus. La N-VA suggère à nouveau que le véritable problème du CD&V se trouve ailleurs, c’est-à-dire en la personne du ministre président sortant, Kris Peeters. Une suggestion fermement démentie au CD&V, qui assure qu’il n’y a pas de «problème Peeters».

La situation restait bloquée vendredi. Il est clair que des coups ont été distribués et qu’il faudra recoller des morceaux, mais on ignore encore comment cela se fera et qui en prendra l’initiative.

Nos dernières videos