INFORMATIQUE

Le plan social monstre de Microsoft

Six mois après son arrivée, le nouveau patron de Microsoft continue d’imprimer sa marque sur le groupe informatique américain avec le plus gros plan social de son histoire: 18 000 emplois seront supprimés, soit 14% des effectifs mondiaux.

L’éventuel impact en Belgique de cette restructuration n’est pas encore connu.

Les plus grosses réductions de postes du géant des logiciels remontaient jusqu’ici à 2009, où il avait annoncé 5 800 départs.

«La première étape pour construire une bonne organisation afin de satisfaire nos ambitions est de réaligner nos effectifs», indique dans un courriel aux salariés Satya Nadella. Il veut aller vite: le gros des coupes interviendra dans les six mois. Microsoft comptait 127 104 employés dans le monde début juin.

La restructuration est liée en grande partie (12 500 postes) à l’intégration du fabricant de téléphones portables Nokia, dont le rachat juste finalisé avait été l’une des dernières décisions du précédent patron, Steve Ballmer.

Nos dernières videos