Le bourgmestre de Landen reçoit un appui inattendu

GENS DU VOYAGE Le député flamand et bourgmestre de Staden Francesco Vanderjeugd, membre de l’Open Vld, a pris jeudi la défense de son collègue sp.

a Gino Debroux. Depuis mercredi et la décision de l’édile de Landen, en Brabant flamand, de chasser des gens du voyage à l’aide d’une installation musicale de 14 400 watts, une salve de critiques s’abat sur le socialiste. D’après Fransesco Vanderjeugd, la réaction de Gino Debroux n’est «pas orthodoxe, mais on peut en discuter ». En revanche, la manière dont le bourgmestre a été lâché par le sp. a et la N-VA est « inacceptable», s’insurge-t-il.

Il estime que le gouvernement flamand n’a jamais pris ses responsabilités pour régler la question de l’accueil des gens du voyage. Tout le monde se focalise sur Landen, alors que le problème provient du manque d’emplacements nécessaires pour « offrir des conditions de vie dignes aux Roms», dénonce l’élu.

Nos dernières videos