article abonné offert

NEUFCHÂTEAU

Un hiver de quatre ans

Le Cercle Terre de Neufchâteau vient de publier un bulletin semestriel particulièrement digne d’intérêt. Ainsi dans un article de plusieurs pages, Pierre Otjacques évoque-t-il ce que l’on appelait en patois les tchanvières – en français les chanvrières – qui n’étaient autres que des terrains sur lesquels on cultivait le chanvre.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 51 des 253 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos