LIÈGE

Une immense fresque de la station parisienne «Liège»… à Liège

Une immense fresque de la station parisienne «Liège»… à Liège

La station de métro «Liège», sur la ligne 13 du métro parisien.

Une gigantesque fresque sera prochainement installée au centre de Liège. Elle représentera la fameuse station «Liège» du métro parisien. Et sera destinée à rester en place, en plein centre-ville.

Les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale sont nombreuses à Liège. Mais il en est une qui ne passera pas inaperçue. Une immense fresque de 30 mètres de longueur (360 m2 au total!) sera tout prochainement installée sur un mur de la place Xavier Neujean, juste à côté de la Cité Miroir.

L’œuvre sera réalisée par des graffeurs parisiens, qui viendront à Liège ces prochains jours pour la réaliser. Elle sera inaugurée le 2 août et représentera la station «Liège» du métro parisien.

L’initiative provient essentiellement de Michel Cloes, un Liégeois d’origine, qui vit et travaille à Paris depuis 16 ans. «Nous avons reçu plusieurs soutiens, donc celui de la Ville de Liège et d’Aurélie Filippetti, la ministre française de la Culture», indique celui qui préside aussi le Belgian Business Club de Paris.

S’il s’inscrit dans le contexte des commémorations du centenaire de 14-18, cet événement s’inscrit pourtant dans la durée. «L’œuvre est destinée à rester, elle est pérenne. C’est du solide: une immense bâche sur laquelle travailleront les artistes et qui sera dévoilée pour l’inauguration. On la verra particulièrement bien depuis la place Xavier Neujean, mais un peu depuis le boulevard de la Sauvenière aussi.»

Rappelons qu’outre le «café viennois» devenu «café liégeois» et l’attribution de la Légion d’honneur à la Ville de Liège en août 1914, cette station de métro est un autre témoignage de la reconnaissance de la France à l’égard de Liège, pour avoir bataillé en août 1914, retardé l’armée allemande et permis la victoire franco-britannique de la bataille de la Marne.

Depuis son ouverture en février, la station s’appelait «Berlin». Mais la station ferme au début de la Première Guerre mondiale, le 2 août 1914. Lorsqu’elle rouvre ses portes quelques semaines plus tard, le 1er décembre 1914, on lui attribue le nom de «Liège» en hommage à la résistance liégeoise face aux assauts allemands.


Nos dernières videos