Quand la température du lac de Neuchâtel ou Léman (Suisse) dépasse les 20°, les puces de canards prolifèrent. Ces puces sont en réalité des larves de parasites qui logent habituellement dans des mollusques aquatiques mais dès que la température monte, ils se fixent sur les canards et accessoirement sur les baigneurs.

Ils provoquent une affection bénigne de la peau, appelée dermatite du baigneur. Elle se manifeste par des démangeaisons importantes, des boutons et des rougeurs. On peut la prévenir en se rinçant et en s’essuyant soigneusement après la baignade. En cas d’attaque, appliquez de la glace et une pommade anti-inflammatoire sur les rougeurs.