DÉFENSE L’avionneur américain Boeing a présenté cette semaine en toute discrétion son chasseur-bombardier F/A-18F Super Hornet à l’armée belge, alors que la succession des F-16 vieillissants, un gros dossier pour le prochain gouvernement, commence à se profiler, Deux de ces appareils en version biplace séjournent depuis lundi sur la base aérienne de Florennes dans le cadre d’une tournée européenne qui les a déjà menés au Danemark, avant la Grande-Bretagne, avec une participation au salon aéronautique de Farnborough, près de Londres du 13 au 20 juillet.

L’un d’entre eux a effectué, vendredi après-midi, un vol de démonstration avec un pilote belge en place arrière, alors que Boeing organisait une réceptionsur invitation – sur la base de Florennes pour quelques invités en ce 4 juillet, jour de la Fête nationale américaine. Selon la Défense, cette visite de deux Super Hornet ne constitue en rien une «évaluation» de l’un des candidats à la succession des F-16. Mais quelques pilotes belges ont eu la possibilité de voler à bord des appareils de Boeing. Il s’agissait de «faire connaissance» avec ce type d’avion peu répandu en Europe.

Nos dernières videos