Herbeumont accueille la première station de trail

Des parcours variés et balisés, du dénivelé au départ d’un site permanent: c’est le principe d’une station trail. La première du Benelux vient de voir le jour à Herbeumont.

C’est la Semois qui nous sert de guide pour nous mener à Herbeumont, au cœur des Ardennes, à proximité de la Gaume. Pour y arriver, la route est sinueuse et encaissée. C’est déjà un bon signe car, à gauche comme à droite, ça grimpe.

En France la marque de vêtement technique Raidlight a développé 11 stations de trail dans des zones montagneuses. La dernière en date, pas trop loin de chez nous, à Gérardmer, dans les Vosges. Mais pour les amateurs de trail, qui ont envie de changer d’entraînement sans s’encombrer d’une carte, qui ont envie de trouver un terrain qui correspond à leur niveau, il faudra désormais compter sur la station trail de Herbeumont. C’est une première dans le Benelux et cela devrait le rester. Aucune autre station ne pourra voir le jour dans un rayon de 150 km.

Herbeumont deviendrait, en quelque sorte, la capitale du trail en Wallonie. Herbeumont ne s’est pas improvisé terre de trail en quelques mois. Le village accueille désormais le Festival trail Semois qui proposera ce samedi trois distances. 1 500 coureurs sont attendus.

De l’autre côté, les autorités communales étaient en attente d’un projet novateur en mesure de faire vivre le commerce local et d’attirer des touristes dans le village. Les promenades balisées sont certainement nombreuses mais quelle commune n’en dispose pas?

C’est Tanguy Deschamps, gérant de la société X-Cape et bénévole sur le Festival trail qui a été contacté pour réfléchir à un nouveau projet touristique pour Herbeumont. L’idée était de rebondir sur les forces du territoire. «Pour valoriser la vallée de la Semois, nos ballades en forêt ne suffisent pas. Il fallait un concept plus global qui vise aussi bien les jeunes adultes que les plus âgés.» C’est ainsi que l’idée d’une station trail a vu le jour vers le mois de septembre. Assez rapidement, un contact a été pris avec la société Raidlight.

On aurait pu croire que l’équipementier français allait sourire du projet belge. Que du contraire. La société aux mains de Benoit Laval a mis son savoir-faire à disposition de Herbeumont, le balisage et les parcours ont été réalisés et validés. Aujourd’hui, le site belge fait partie du réseau de 12 stations de trail et côtoie des régions comme le Vercors, l’Oisans, Chartreuse… Lorsqu’on est à Herbeumont, on a l’impression d’être face à un profil géographique très vallonné. Benoit Laval ne le voit pas ainsi… «Quand on pense au trail, on pense à la montagne. Mais vous n’avez pas à rougir de votre station de trail en plaine.» Au cours de l’inauguration, il a précisé qu’en France, «c’est en Bretagne qu’il y a le plus de trailers recensés. Et ils ont les mêmes ‘montagnes’qu’ici avec 150 mètres.»

C’est autour du syndicat d’initiative d’Herbeumont que toute la structure s’est articulée. Les parcours partent depuis ce point et, tout autour, quatre ateliers d’entraînement spécifique (côte, fartlek…) ont été dessinés. Prochainement, des douches seront aménagées et permettront aux coureurs de profiter des infrastructures toute l’année, sans heures d’ouverture spécifiques. «Sur notre première station, à la Chartreuse, et qui n’est pas Chamonix, on accueille 10 000 personnes par an. Avec notre réseau, on peut se renvoyer les clients, communiquer et faire vivre les outils.» Herbeumont est prêt…

http://www.stationdetrail.com


Nos dernières videos