« Sans l’animation, ce ne serait plus LLN »

Les étudiants ont des craintes pour l’animation sur la Grand-Place avec l’arrivée du projet Agora. «Mais la Grand-Place est déjà habitée», rappelle le bourgmestre pour qui l’arrivée de nouveaux habitants derrière le collège Descamps ne changera pas la donne. EdA

Le bourgmestre rassure les étudiants : l’arrivée de nouveaux habitants ne changera pas la donne par rapport à l’animation sur la Grand-Place.