AUTO

Un PV pour les housses de rétroviseurs trop grandes

Un PV pour les housses de rétroviseurs trop grandes

Une housse trop «gourmande» pourrait coûter 55 euros à un conducteur. EdA A.M.

Très tendance à l’approche du Mondial, les housses de rétroviseurs peuvent vous coûter très cher. Surtout si elles sont trop grandes.

C’est une idée merchandising toute bête qui envahit les routes belges: en l’espace de quelques semaines, des milliers de voitures à travers le pays se sont vêtues de housses de rétroviseurs aux couleurs de la Belgique. De quoi égayer les embouteillages, mais également pousser les autorités à rappeler quelques règles évidentes relatives au code de la route. Car non, tout n’est pas autorisé!

«La législation est claire: tout conducteur doit avoir le meilleur champ de vision possible. S’il est permis de “décorer” sa voiture à sa guise, il n’est pas permis de faire tout et n’importe quoi.» Pour la zone de police de Gaume, Coupe du monde ou pas, les housses de rétroviseurs doivent respecter le code de la route. «Pour faire simple, elles sont réglementaires si elles entourent correctement le rétroviseur. Par contre, un agent de police peut décider de verbaliser un conducteur si le tissu de ces housses obstrue la glace de son rétro.Et ça lui en coûtera 55 euros.» Un constat qui, même s’il concerne surtout les conducteurs de citadines dont les rétroviseurs sont plus petits, vaut pour l’ensemble des Belges.

La sécurité avant le look

«À partir du moment où on interdit aux gens de placer des écharpes et des drapeaux sur leurs vitres, ce n’est pas pour les autoriser à masquer en partie les glaces extérieures», poursuit-on du côté de la police gaumaise. Un son de cloche partagé par Benoît Godart, porte-parole de l’Institut belge pour la sécurité routière. «C’est le bon sens qui doit primer dans ce cas-ci: l’aspect extérieur de la voiture a moins d’importance que le code de la route.» De là à dresser un procès-verbal à tous les contrevenants, il y a un pas que la police ne franchira sans doute pas. Du moins, pas avant quelques avertissements.

Car, si plusieurs supporters bruxellois ont déjà été verbalisés lors du dernier Mondial pour avoir fêté la victoire de leur équipe, aucun conducteur n’a encore été réprimandé pour une housse mal réglée. «Mais attention, ce n’est pas parce que c’est la Coupe du monde et que l’atmosphère est plutôt bon enfant que nous serons moins intransigeants, assure la police. À nouveau, un agent de police serait dans son droit s’il décidait de verbaliser un contrevenant.» Un conducteur avisé en vaut deux.