La direction du fabricant d'ascenseurs Otis de Grand-Bigard a annoncé mercredi le licenciement de 8 ouvriers et 5 employés. Les syndicats sont furieux car ces licenciements sont intervenus, une nouvelle fois, sans concertation préalable. Une assemblée du personnel est prévue lundi. Selon Bart De Ceukelier (CSC), des actions sont possibles dès aujourd'hui. Otis emploie 162 ouvriers et 75 employés à Grand-Bigard.

"En un an et demi, il s'agit de la troisième petite restructuration menée par Otis en dessous de la norme pour le licenciement collectif. Ces licenciements interviennent malgré le fait qu'une CCT avait été conclue pour éviter les licenciements via des alternatives", explique M. De Ceukelier.

"Nous n'attendions pas ces licenciements car la charge de travail est particulièrement élevée actuellement. Otis est la société la plus rentable du secteur mais la direction n'est intéressée que par augmenter le bénéfice", ajoute-t-il encore.

# Belga context View full context on [BelgaBox]

Nos dernières videos