TC VERVIERS -

Une peine de travail de 90 heures pour avoir frappé son frère avec un tournevis

Une peine de travail de 90 heures pour avoir frappé son frère avec un tournevis

(illustration) Paty Wingrove - Fotolia

Le tribunal correctionnel de Verviers a condamné mercredi un Liégeois de 27 ans à une peine de travail de 90 heures pour avoir frappé son frère à coups de tournevis. Le prévenu devait répondre de tentative d’homicide mais cette prévention n’a pas été retenue par le tribunal.

Le 23 juin 2012, à Herve, le prévenu, en froid avec son frère aîné, avait eu un différend avec ce dernier pour une question de lange sale. Le ton était monté et le prévenu, qui avait expliqué se sentir menacé, avait alors donné un coup de poing à son frère qui était tombé.

Il s’était ensuite acharné sur lui avec un tournevis, le touchant à trois reprises à la tête. La victime présentait une plaie de 1,7 cm. La soeur, qui avait assisté aux faits, avait parlé de scène «inhumaine».

Le parquet considérait d’ailleurs, vu la violence des coups et la localisation de ceux-ci, qu’une tentative de meurtre devait être retenue dans le chef du prévenu.

Le tribunal a estimé qu’il ne devait être condamné que pour des faits de coups et blessures volontaires. Il a également fait droit à l’excuse de provocation plaidée par Me Montiel, ce dernier considérant que la victime avait eu un comportement inadéquat.

Le tribunal a tenu compte des regrets exprimés à l’audience mais aussi du caractère fautif et intolérable du prévenu, de sa personnalité ainsi que du danger qu’il représente pour la sécurité publique.


Nos dernières videos