LIFE -

Le deuxième volet de l’entretien d’Albert II a suscité un peu moins d’intérêt des téléspectateurs

Le deuxième volet de l’entretien d’Albert II a suscité un peu moins d’intérêt des téléspectateurs

L'entretien d'Albert II a permis à RTL de frapper un grand coup, deux fois de suite. RTL

RTL-TVi a réuni près de 733.000 téléspectateurs devant la deuxième partie de l’interview d’Albert II. Au total, la chaîne privée aura rassemblé plus d’1,5 million de personnes.

La deuxième partie du documentaire «Albert, 80 ans: son témoignage pour l’Histoire» diffusée hier soir par la chaîne privée RTL-TVi a attiré quelque 732.900 téléspectateurs (44,5% PdM). C’est un peu moins que le premier volet de l’entretien, puisqu’il avait réuni 806.900 spectateurs francophones devant leur poste de télévision, soit 47,2% PdM.

Sur la chaîne flamande VTM, qui diffusait l’entretien avec un léger décalage, le constat est un peu plus sévère. La chaîne privée avait réussi à attirer 855.500 téléspectateurs lundi, réalisant une part d’audience de 39,7%. Ils n’étaient plus que 766.000 devant leur écran mardi (24,7% PdM).

Cette interview, réalisée par Pascal Vrebos, était une première dans l’histoire de la monarchie. Jamais un roi des Belges ne s’était prêté à un tel exercice.

Pendant deux heures, Albert s’est exprimé sur sa jeunesse, son éducation, sa rencontre avec Paola ou encore sur la mort de son frère ainsi que sur certains événements publics comme l’affaire Dutroux ou la question de l’avortement.

L’entretien, réalisé en deux jours au Belvédère, a été diffusé en deux parties par les chaînes RTL-TVi et VTM lundi et mardi en soirée.

Mettant un terme à la «polémique» qui a précédé la diffusion du documentaire, le Palais a précisé mercredi qu’il n’avait «rien à redire sur l’interview». Sur le fond et le contenu, l’interview est même jugée sympathique.


Nos dernières videos