BEAURAING -

Peine de travail pour avoir volé des bijoux à son employée à Beauraing

Peine de travail pour avoir volé des bijoux à son employée à Beauraing

(illustration) EdA

Le tribunal correctionnel de Dinant a condamné mercredi une ancienne femme de ménage poursuivie pour vol domestique, en septembre 2011 à Beauraing, à une peine de travail de 120 heures.

La prévenue, qui travaillait depuis un an comme femme de ménage, était poursuivie pour le vol de six bijoux, dont cinq bagues et une boucle d’oreille. Certains de ces biens avaient été revendus chez un bijoutier de la région beaurinoise. Ceux qui n’avaient pas été revendus avaient été retrouvés dans le sac à main de la prévenue.

La propriétaire des bijoux avait déposé plainte car sa fille avait aperçu l’une des bagues à un doigt de la femme de ménage. Lors de l’audience, la prévenue était passée aux aveux. «Je ne suis même pas capable d’expliquer pourquoi j’ai agi de la sorte. Je ne connaissais pas de difficultés financières et je n’avais pas de raison d’en vouloir à mon employée», avait-elle précisé.

Mercredi, le tribunal correctionnel de Dinant l’a condamnée à une peine de travail de 120 heures et à une amende de 3.300€.


Nos dernières videos