TECHNOLOGIES -

Fini les écrans de smartphones en mille morceaux ?

Fini les écrans de smartphones en mille morceaux ?

Ce film devrait être assez simple et peu onéreux à produire, contrairement au cristal de saphir, lui aussi très résistant mais aussi très cher. RelaxNews

Un groupe de chercheurs a peut-être réussi à trouver la parade à l’un des problèmes les plus récurrents des détenteurs de smartphones grâce à un film polymère flexible et résistant.

Des scientifiques de l’université d’Akron (Ohio), avec Yu Zhu en tête, ont développé un film polymère recouvert d’électrodes à appliquer sur n’importe quel écran de smartphone dernière génération empêchant la casse sans en altérer les performances tactiles.

Le polymère est non seulement résistant et flexible, mais il reste aussi en place et ne se décolle pas. Il pourrait devenir un concurrent de taille aux enrobages en oxyde d’indium-étain (ITO en anglais) déjà sur le marché, qui offrent une bonne protection des écrans alliant conductivité électrique et transparence optique.

«Nous espérons que ce film émergera sur le marché comme un véritable concurrent de l’ITO, a confié Yu Zhu. Le pénible problème du bris d’écrans de smartphones pourrait bien être résolu une fois pour toutes grâce à cet écran tactile flexible.»

Autre bonne nouvelle, ce film devrait être assez simple et peu onéreux à produire, contrairement au cristal de saphir, lui aussi très résistant mais aussi très cher.

Les chercheurs n’ont pas donné d’indices sur la date d’arrivée de ce produit sur le marché, les plus impatients devront donc attendre.

À en croire la compagnie d’assurance américaine Square Trade, un smartphone est 10 à 13 fois plus susceptibles d’être abîmé de façon accidentelle que d’être volé.

Le dégât le plus fréquent est le bris d’écran, et, entre 2007 et 2013, les détenteurs de combinés Android aux États-Unis ont déboursé au total 7,2 milliards de dollars pour faire réparer leur smartphone.

Nos dernières videos