« Des croix gammées sur ma voiture »

Serge Borlée a fait partie de la garde très rapprochée de Lance Armstrong, sur le Tour. De quoi lui attirer quelques soucis. BELGA

Issu du milieu du cyclisme, Serge Borlée a officié comme… masseur pour l’équipe Motorola de Lance Armstrong. Quand l’Américain est revenu au premier plan après son cancer, il a refait appel au Belge.

Non plus pour lui palper les mollets mais pour… assurer sa sécurité, notamment sur la ligne d’arrivée au Tour de France. «Autour d’Armstrong, qui enchaînait les victoires du Tour, c’était la folie, se souvient Borlée. Sa domination sportive dérangeait. En plus, on était en pleine période d’antiaméricanisme en France. Un jour, on a balancé un pavé dans la vitre de ma voiture. Un matin, j’ai aussi retrouvé mon véhicule couvert de croix gammées griffées dans la carrosserie. J’étais en contact permanent avec le GIGN français et les services secrets américains! Quelle folie! Lance, c’était un super-gaillard. Terriblement charismatique. Mais c’était lui, le boss du peloton. Le gars qui établissait toutes les règles.»

Et pour ce qui est des soucis judiciaires suite au dopage avéré et avoué de l’Américain, l’agent de liaison des Diables ne veut pas s’épancher: «Je n’en sais rien, je n’ai jamais rien remarqué. Et il ne m’a jamais envoyé à la pharmacie ou autre. Je n’étais pas son médecin, hein!»

Juste son homme de confiance, en somme.

Par la suite, il s’est également occupé personnellement de Vinokourov, Hamilton, Evans ou Ullrich.

Nos dernières videos