article abonné offert

-

« Ça démolit moins que les fractionnés… »

« Ça démolit moins que les fractionnés… »

Frédéric Haustrate ne s’est fixé aucune limite. «Ca s’arrêtera le jour où je franchirai une ligne pour la dernière fois.» Merci monsieur de La Palice. EdA

Deux marathons par an, c’est bien pour beaucoup de sportifs amateurs. Pour le Hennuyer occidental, cela avait un goût de trop peu.


Nos dernières videos