HOCKEY -

Les Red Lions, battus 3-2 par l’Angleterre, ratent les demi-finales

Les Red Lions, battus 3-2 par l’Angleterre, ratent les demi-finales

Cedric Charlier et ses coéquipiers loupent d’un rien le dernier carré du Mondial. BELGA

La Belgique n’a pas réussi à décrocher son billet pour les demi-finales de la Coupe du monde de hockey, ce lundi soir à La Haye.

Les Red lions, classés au 5e rang du classement FIH, se sont inclinés 3-2 (mi-temps: 1-1) devant l’Angleterre, 4e mondiale, dans leur 5e et dernier match du groupe A. Cette défaite in-extremis permet à l’Anglettere de dépasser la Belgique au classement et de terminer au 2e rang de leur poule avec 10 unités, derrière l’Australie, invaincue avec 15 points, mais juste devant la Belgique (9 pts). Autsralie et Anglettre joueront les demi-finales vendredi, alors que les Belges joueront dimanche pour les places 5 et 6.

Après dix minutes d’observation, Cédric Charlier apportait une première fois le danger devant la cage anglaise, avant que Thomas Briels ne place rapidement son équipe au commandement en trompant George Pinner, le gardien anglais, sur une reprise d’un centre de Simon Gougnard (13e). La rencontre reprenait de l’enjeu avec l’égalisation cinq minutes plus tard de Nick Catlin, le joueur britannique du Racing de Bruxelles, qui isolé en tête de cercle fusillait Vincent Vanash (19e).

Malgré une domination belge en début de deuxième mi-temps, les Anglais faisaient mouche dès leur première pénétration dans le cercle de Vanash, Ashley Jackson reprenant de près un centre de la droite (40e). La partie s’équilibrait et sur le 6e pc belge Tanguy Cosyns requalifiait théoriquement son équipe (63e). On pensait les Belges proches de leur objectif, mais sur le 4e et dernier pc anglais, un tir était dévié par Xavier Reckinger. Du stick selon le joueur, mais du corps selon l’arbitre allemand Christian Blasch. N’ayant plus droit au recours à la vidéo, le stroke accordé aux Anglais était converti par Iain Lewers (66e), privant la Belgique d’un exploit historique.

Marc Lammers : « Encore tout juste en-dessous du top mondial »

Les hockeyeurs belges ne font tout juste pas encore partie du top mondial. C'est la conclusion qu'a tirée l'entraîneur fédéral des Red Lions, le Néerlandais Marc Lammers, après la défaite 2-3 devant l'Angleterre, lors de son dernier match de poules de la Coupe du monde de hockey.

« Nous n'avons pas livré notre meilleure partie. Nous n'avons pas eu assez de possession de balle. La Belgique possède une jeune équipe, mais il ne faut pas toujours se retrancher derrière cette excuse. La plupart de ces joueurs ont tout de même plus d'une centaine de sélections à leur nom. »

Cinquième aux JO de Londres en 2012, les Red Lions avaient décroché la médaille d'argent lors du dernier championnat d'Europe, en août dernier à Boom. « Nous n'avons pas eu le même niveau ici que durant l'Euro de Boom, c'est vrai. Le fait que l'Euro se jouait à la maison, l'absence de Loïck Luypaert ici à La Haye et la sortie ce lundi de Felix Denayer après une minute (ndlr: perte d'équilibre suite à un problème aux trompes d'Eustache), sont autant d'éléments qui peuvent expliquer ce rendement moindre. Mais nous avons néanmoins montré que tout adversaire devait nous craindre. Juste contre l'Australie et aujourd'hui face à l'Angleterre avons-nous été trop court. »

Nos dernières videos