LIÈGE

La Curtius s’installe au cœur de Liège, la success story se poursuit

Renaud Pirotte et François Dethier, les deux fondateurs de La Curtius.EdA Hermann

La brasserie de La Curtius s’est installée dans l’ancien béguinage de l’impasse des Ursulines, dans le cœur historique de Liège. La bière y sera produite, vendue et consommée. La belle histoire de cette brasserie liégeo-liégeoise continue…

L’aventure brassicole de François Dethier et Renaud Pirotte se poursuit, à Liège. Dans le cœur historique même, puisque les deux jeunes patrons de la brasserie de La Curtius viennent de déménager dans l’ancien béguinage du Saint-Esprit, bâtiment fondé au début du XVIIe siècle dans l’impasse des Ursulines.

Ce lieu auquel on accède en bifurquant à gauche au pied de la montagne de Bueren a également abrité le Centre d’archives et de documentation de la Commission royale, un musée d’architecture avant d’être longuement abandonné dans les années 90. Plus récemment, c’est un restaurant qui occupait l’endroit (le «Nun’s»).

François Dethier et Renaud Pirotte y ont installé leur brasserie, La Curtius, désormais bien connue en Cité ardente. La bière qu’ils avaient lancée en 2012 à la suite de leur victoire dans l’émission de la RTBF Starter y est produite, vendue et dégustée, dans un cadre que l’on peut qualifier de typique, au pied des Coteaux de la Citedelle.

La Curtius y sera brassée

Lorsqu’est née l’entreprise, c’est dans la… rue de la Brasserie, dans le quartier Saint-Léonard, que les deux entrepreneurs ont brassé leur produit. Une partie de la production a entre-temps dû être externalisée du côté de Binche, pour des raisons pratiques. Les nouvelles cuves installées dans l’impasse des Ursulines permettront donc tout prochainement d’y lancer le brassage, en sachant qu’en fonction de l’évolution de la demande, une partie pourra toujours être brassée dans le Hainaut.

C’est que le succès de cette bière liégeoise s’avère plus retentissant qu’imaginé initialement par François Dethier et Renaud Pirotte. «Nous visions 300 hectolitres par an au début. Nous approchons en réalité les 1000 hectolitres, grâce à une belle consommation dans les cafés, mais aussi un gros succès dans certains supermarchés», se félicitent-ils.

Deux grandes terrasses dans un joli cadre

Plus qu’une unité de production, la «Brasserie C» de l’impasse des Ursulines devient également un lieu de dégustation de bières et de mets, avec deux terrasses (140 et 60 places) et 50 places sous toit. «En plus de la convivialité, nous pourrons vraiment faire une étude de marché en direct en proposant des suggestions aux clients, en adaptant en temps réel», explique Renaud Pirotte.

Un petit magasin s’y trouve également, avec des bières et d’autres produits du terroir, de même qu’une salle à louer pour l’organisation de réunions, séminaires et autres événements «coroporate».

À noter que ce bâtiment du «Vieux Liège» a fait l’objet d’une large restauration pour un investissement de 320000 euros (50% par La Curtius, 45% par Meusinvest et 5% par la Ville de Liège), le propriétaire étant la Ville de Liège et la brasserie louant les lieux.

«Nous aurions pu acheter un entrepôt dans un zoning»

L’endroit est charmant, il ravira sans doute de nombreux touristes et Liégeois souhaitant se sustenter ou déguster cette bière locale. Mais cette implantation, il faut le constater, n’est pas forcément la plus facile d’accès pour le parking, les livraisons, etc. «Nous avons opté pour le charme de l’endroit, il y a forcément l’un ou l’autre petit inconvénient», admettent-ils. «Mais nous avons fait le choix de rester à Liège, avec un ancrage au centre-ville. Nous avions deux options: nous développer fortement en achetant un grand entrepôt en périphérie de Liège, ou maintenir le caractère artisanal de La Curtius en nous installant au cœur de la cité.» On devine aisément l’option choisie.

La brasserie se développe également du point de vue des effectifs. «Nous étions deux au départ. Nous sommes désormais à quatre et nous devrions engager une ou deux personnes supplémentaires, avec des emplois temporaires et étudiants en fonction du succès de la brasserie», expliquent Renaud Pirotte et François Dethier.

Inauguration ce week-end

La «Brasserie C» est inaugurée ce week-end de Pentecôte, de vendredi à lundi:

– vendredi 6 juin: de 18h à minuit avec le groupe Ulysse en concert

– samedi 7 juin: de 11h à minuit avec le groupe Leaf House en concert

– dimanche 8 juin: de 11h à minuit avec le groupe The Bonus en concert

– lundi 9 juin: de 11h à 20h

Dès le week-end prochain, l’établissement sera ouvert les jeudis et vendredis dès 18h et les samedis et dimanches dès 11h. Des visites de l’espace de production sont origanisées les samedis et dimanches à 11h et 14h (réservations via le site internet de La Curtius).