Enjeux, présentation des listes...

MONS

Doudou 2018: Mons fait sa ducasse ce 27 mai

Ce week-end, Mons va vibrer au rythme de sa ducasse. Reconnue par l'UNESCO en 2005 comme l'un des chefs d'oeuvres oraux et immatériels de l'humanité, le Doudou avec le combat dit Lumeçon sera célébré ce dimanche 27 mai.

+ LIRE AUSSI| Sophie Pendeville et 200 filles à la corde
+ LIRE AUSSI| Le Doudou en 1960, c’était comment ? (Vidéo)

Comme chaque année, la cité du Doudou va vivre au rythme de sa ducasse à partir de ce 24 mai. A la fois festive et rituelle, la ducasse de Mons culminera ce dimanche 27 mai avec le traditionnel combat entre saint Georges et le Dragon sur la Grand-Place, avant de prendre fin le 3 juin avec le petit Lumeçon.

Avec ses concerts, sa braderie mais aussi son ancestral folklore, cet événement attire, chaque année, de plus en plus de personnes. Plus de 250.000 personnes sont attendues durant ces dix jours de festivités.

 

Rien que pour le dimanche, pas moins de 60.000 personnes sont attendues pour participer aux festivités. Procession, Montée du Car d'Or, la journée du dimanche sera marquée par le Combat dit "Lumeçon" entre saint Georges et le Dragon, point d'orgue de la Ducasse. Un évènement unique en son genre à ne manquer sous aucun prétexte car n'oublions pas, le destin de la cité est en jeux. 

Outre sa traditionnelle braderie, la ducasse c'est aussi de nombreux concerts dans les cafés de la Ville. Vendredi soir, de nombreux concerts dans les cafés de la ville et et sur la Grand-Place sont prévus au programme.   

 

Quels sont les moments forts de la Ducasse de Mons ?

La descente de la châsse des reliques de sainte Waudru

Samedi, 20h: La descente de la châsse marque l'ouverture de la Ducasse rituelle. Lors d'une cérémonie dans la collégiale Sainte-Waudru, noire de monde, les reliques de la fondatrice de la cité sainte Waudru ainsi que les lances de saint Georges sont confiées au bourgmestre de la Ville afin qu'elles soient processionnées. A la fin de la cérémonie éclate l'air du Doudou. Il sera scandé tout au long des festivités. La cérémonie est émouvante car tous veulent toucher les reliquaires de la sainte afin de s'attirer sa protection.A 22h, rendez-vous au bas de la rue de Nimy pour la retraite aux Flambeaux.

Procession et pose de la châsse sur le Car d'Or

Dimanche 9h30: La châsse va être déposée sur un char appelé le Car d'Or et tiré par six chevaux de trait.  C'est le coup d'envoi d'une journée exceptionnelle. Outre les autorités communales, une partie des acteurs du combat dit Lumeçon sont présents. Hommes Blancs, Hommes de Feuilles mais aussi saint Georges sont présents pour saluer sainte Waudru lorsque le Car d'Or sort de la Collégiale. La châsse va alors défiler au travers de toute la Ville. Près de 1700 participants l'accompagneront dans les rues en costume d'époque.Ils représentent les confréries et autres corporations qui ont fait la richesse de la ville au Moyen Age.

Montée du Car d'or

Dimanche 12h: A la fin de la Procession après avoir sillonné la cité, le Car d'Or reviendra à la collégiale vers midi pour entamer la Montée de la Rampe Sainte Waudru. Le public est invité à se rassembler derrière le Car d'Or afin de le faire gravir la rampe qui longe la Collégiale. saint Georges accompagné de son Chin-Chin protecteur et des autres Chins-Chins s'élancent pour lui ouvrir la voie.Un moment fort en émotion car l'enjeu est de taille. Selon la légende, si le Car d'Or ne gravit pas d'un seul élan la rampe, le malheur s'abattra sur la Ville. On comprend pourquoi des milliers de mains poussent et encouragent l'attelage. Une fois en haut, le Car d'Or est rentré dans la Collégiale.

Descente de la Rue des Clercs

Dimanche 12h25: Une fois le Car d'Or rentré, débute alors la Descente de la rue des Clercs.Tous les acteurs du combat vont descendre de la collégiale vers la Grand-Place. Et c'est là juste devant l'hôtel de ville que le combat se déroulera.

 

 

 

Le Combat dit "Lumeçon"

Dimanche 12h30: C'est sur une Grand-Place noire de monde que se déroulera le combat appelé "Lumeçon". Durant une demi-heure, saint Georges accompagné de ses alliés (Les Chins-Chins), va lutter contre le Dragon, d'abord à la lance, puis au sabre et enfin au pistolet. Le tout sous les acclamations d'une foule en liesse scandant l'hymne du Doudou et tentant d'arracher comme elle le peut des crins de la queue du Dragon, gage de bonheur, une année durant.  Vaincu le Dragon rentre alors dans la cour de l'Hôtel de Ville. Et tous scandent : "Et les Montois ne périront pas !". Le destin de la cité est pérennisé, la fête peut continuer. Si la défaite du dragon marque la fin de la ducasse rituelle, les festivités qui l'entourent se poursuivront jusqu'au dimanche suivant.

A découvrir le premier documentaire du cinéaste montois Florian Vallée:

Les acteurs clés

+ Saint Georges, le martyr devenu héros
+ Qui est saint Georges ?

Survolez avec votre souris les points jaunes afin d'afficher le texte

Le dico du Doudou

Doudou: Pour certains il s'agit de l''air scandé par les Montois durant la ducasse, pour d'autres il s'agit du Dragon.
La châsse: Reliquaire qui renferme le corps de la sainte patronne de la ville : sainte Waudru. 
Lumeçon: Il s'agit du combat entre saint Georges et le Dragon.
Chambourlettes: Ce sont les invités de la Ducasse, ceux qui ne sont pas Montois. Chaque année, la Ville invite d'ailleurs des people. On y a déjà vu le roi Albert et la reine Paola mais aussi Justine Henin, Franco Dagrone, Philip Geluck, Jean-Michel Saive. Cette année , le choix s'est porté sur Ophélie Fontana et Marc du groupe Suarez.
Biète: C'est le dragon. Son crin porte bonheur durant une année.
Petit Lumeçon:  Réplique du Combat rituel,le "Doudou" des enfants se déroule aussi sur la Grand-Place mais le dimanche 3 juin. 
Pommeau: La phase du pommeau consiste à déposer la queue du dragon sur l'encolure du cheval et de la faire tourner dans le sens des aiguilles d'une montre. Un exercice très difficile pour le cheval et son cavalier.
Chin-Chin: Ce sont les alliés de saint Georges
Diables: Ce sont les alliés du dragon.