NAMUR

Province de Namur: grosses surprises nocturnes à la Région

La loterie des apparentements a créé d’énormes surprises tous décomptes électoraux faits, vers 3 ou 4 heures du matin, ce lundi.

+ LIRE AUSSI| Tous les résultats des élections en province de Namur

Tant et plus que ce qu’on croyait évident quelques heures plus tôt, ne l’était plus au petit matin.

Dans la circonscription de Dinant-Philippeville, le choc, c’est pour le bourgmestre d’Onhaye, Christophe Bastin. Il était tête de liste cdH. Tout le monde l’annonçait élu en milieu de nuit, ce n’est finalement pas le cas. Il n’y aura donc aucun élu humaniste du ressort au parlement wallon. Par contre, la bonne surprise des apparentements, c’est pour une candidate de l’arrondissement de Namur. Là, le cdH passe deux députés wallons. Maxime Prévot et sa deuxième effective, Isabelle Moinnet-Joiret, d’Eghezée.

Toujours dans la circonscription de Namur, on croyait que le PS passait un troisième élu à la Région, Philippe Mahoux. Ici, c’est l’inverse, l’apparentement joue au profit de Dinant-Philippeville. Là, les socialistes ne passent pas un élu (le Rochefortois Dermagne), mais deux, avec l’accession Christine Poulin, bourgmestre de Walcourt au mandat parlementaire.

Autre énorme surprise, à Dinant-Philippeville, le MR a bien deux sièges, mais le deuxième ne va pas au Dinantais Richard Fournaux. Il est doublé par Laetitia Brogniez, une agricultrice de Philippeville.Tout cela grâce à la dévolution des voix de case de tête. Laetitia Brogniez était deuxième effective, Fournaux, quatrième.

Oui, vraiment, ce qui semblait joué en milieu de nuit ne l’était pas !!!