CHARLEROI -

Les travaux de démolition du premier parcoville vont débuter à Charleroi

Les travaux de démolition du premier parcoville vont débuter à Charleroi

Le système permettait l’entrée d’une voiture qui descendait par un ascenseur en sous-sol où la voiture était enfermée et ainsi à l’abri des vols. EdA

Les travaux de démolition des parcovilles de Charleroi vont débuter le 3 juin, par celui du quartier du Monument, indique-t-on vendredi à l’Hôtel de Ville.

Ils s’effectueront tout d’abord en surface, pour laisser l’espace accessible dès le 15 juillet, pour le programme des «Quartiers d’été ». Les travaux seront entamés en sous-sol après ces festivités, avec la déconstruction des 55 plateaux souterrains du parking. Les 400 tonnes de plateaux évacuées seront recyclées. Le volume souterrain libéré sera remblayé avec 3.800 m3 de matériaux inertes jusqu’au niveau du sol où une dalle de béton sera posée. Cette seconde phase de travaux durera 45 jours. Les habitants seront consultés sur l’utilisation de ce futur espace.

Les parcovilles du boulevard Janson, de l’Eden, de la rue de France et du parc Reine Astrid connaîtront ensuite le même sort.

Les cinq parcovilles avaient été installés dans les années 80 à Charleroi. Le système était géré par une firme privée qui avait obtenu la concession du sol; il permettait l’entrée d’une voiture qui descendait par un ascenseur en sous-sol où la voiture était enfermée et ainsi à l’abri des vols, tout en réduisant la superficie utilisée en surface. Le système avait cependant connu de nombreux problèmes techniques et les installations avaient été délaissées, transformant certains parcovilles en poubelles à ciel ouvert.

Le budget prévu pour leur démolition a été chiffré à 1,5 million.