ELECTIONS 2014

PS et FDF grands gagnants des élections fédérales et régionales à Bruxelles: découvrez vos élus au Parlement bruxellois

Alors que le dépouillement est enfin terminé à Bruxelles, le résultat enregistré pendant la nuit a basculé: le PS devance nettement le MR. Surtout à la Région, où les socialistes sont leaders. Le FDF prouve qu'il peut vivre sans le MR en se classant 3e de part et d'autre. Ecolo prend une fessée même s'il parvient à devancer le cdH à la Chambre. L'Olivier pourrait avoir vécu. Retrouvez sur cette page, les réactions et enseignements des résultats électoraux des élections fédérales et régionales à Bruxelles-Capitale, collectés ces dimanche 25 mai et lundi 26 mai.

 

Résultats finaux à BXL: PS et FDF grands gagnants


Les résultats finaux à la Région bruxelloise (Parlement de la région Bruxelles-Capitale): PS 26,58%, MR 23,03%, FDF 14,81%, cdH 11,73%, Ecolo 10,11%, PTB 3,86%, PP 1,94%. En sièges, ça donne: PS 21 (0), MR 18 (-6 mais dans les faits +5 car en 2009, le MR comptait 11 députés étiquetés FDF), FDF 12 (donc 1 élu de plus que du temps de l'alliance avec le MR), cdH 9 (-2), Ecolo 8 (-8), PTB 4, VLD 5 (+1), N-VA 3, Groen 3 (+1), sp.a 3 (-1), CD&V 2 (-2), VB 1 (-2).

Les résultats finaux à la Chambre pour Bruxelles: PS 24,86%, MR 23,05%, FDF 11,08%, Ecolo 10,45%, cdH 9,32%, PTB 3,84%, Open VLD 2,66%, N-VA 2,65%, Debout les Belges 2,23%, sp.a 1,93%, Islam 1,89%, PP 1,73%, CD&V 1,64%. Ce qui donne, en sièges: PS 5 (+1), MR 4 (-1), FDF 2, Ecolo 2, cdH 2. Le MR perd donc un siège au profit du cdH en toute dernière minute. Et comme prévu, les Flamands ne seront pas représentés pour Bruxelles à la Chambre. 
 

Vos élus à la Région bruxelloise


PS - Rudi VERVOORT, Fadila LAANAN, Charles PICQUE, Caroline DESIR, Rachid MADRANE, Catherine MOUREAUX, Philippe CLOSE, Jamal IKAZBAN, Isabelle EMMERY, Nadia EL YOUSFI, Marc-Jean GHYSSELS, Véronique JAMOULLE, Bea DIALLO, Emin OZKARA, Simone SUSSKIND, Mohamed AZZOUZI, Mohamed OURIAGHLI, Ahmed EL KTIBI, Amet GJANAJ, Hasan KOYUNCU, Sevket TEMIZ.

MR - Vincent DE WOLF, Françoise BERTIEAUX, Abdallah KANFAOUI, Corinne DE PERMENTIER, Gaëtan VAN GOIDSENHOVEN, Dominique DUFOURNY, Jacques BROTCHI, Alain COURTOIS, Alain DESTEXHE, Marion LEMESRE, Jacqueline ROUSSEAUX, Boris DILLIES, Zahoor MANZOOR Zahoor, Willem DRAPS, Viviane TEITELBAUM, Anne-Charlotte D'URSEL, Olivier DE CLIPPELE, Armand DE DECKER.

FDF - Didier GOSUIN, Caroline PERSOONS, Bernard CLERFAYT, Joëlle MAISON, Michel COLSON, Cécile JODOGNE, Emmanuel DE BOCK, Eric BOTT, Serge DE PATOUL, Barbara D'URSEL-DE LOBKOWICZ, Fabian MAINGAIN, Martine PAYFA.

cdH - Joëlle MILQUET, Benoit CEREXHE, Julie DE GROOTE, Ahmed EL KHANNOUSS, Bertin MAMPAKA, André DU BUS, Hamza FASSI-FIHRI, Mahinur OZDEMIR, Pierre KOMPANY.

Ecolo - Christos DOULKERIDIS, Zoé GENOT, Arnaud PINXTEREN, Barbara TRACHTE, Alain MARON, Céline DELFORGE, Isabelle DURANT, Evelyne HUYTEBROECK.

PTB - Michaël VERBAUWHEDE, Mathilde EL BAKRI, Youssef HANDICHI, Claire GERAETS.

Open-VLD - Guy VANHENGEL, Els AMPE, Carla DEJONGHE, Stefan CORNELIS, René COPPENS.

sp.a - Pascal SMET, Elke ROEX, Fouad AHIDAR, Ans PERSOONS.

Groen! - Bruno DE LILLE, Annemie MAES, Arnaud VERSTRAETE.

N-VA - Johan VAN DEN DRIESSCHE, Liesbet DHAENE, Cieltje VAN ACHTER.

CD&V - Brigitte GROUWELS, Paul DELVA.

Vlaams Belang: Dominiek LOOTENS-STAEL.

 

Vos élus à la Chambre


PS - Laurette ONKELINX, Emir KIR, Karine LALIEUX, Ahmed LAAOUEJ, Nawal BEN HAMOU

MR - Didier REYNDERS, François SCHEPMANS, Philippe PIVIN, Damien THIERY

FDF - Olivier MAINGAIN, Véronique CAPRASSE

Ecolo - Zakia KHATTABI, Benoit HELLINGS

cdH - Francis DELPEREE, Céline FREMAULT

Aller directement à:

Elections fédérales:

Les résultats dans la circonscription de Bruxelles

Elections régionales:

Les résultats dans la région de Bruxelles-Capitale

 

Les enseignements


En ce lendemain électoral, le résultat a basculé en tête à Bruxelles puisque le PS passe devant le MR des deux côtés. Le parti de Rudi Vervoort semble avoir convaincu à la Région puisqu'il devance assez nettement le MR de De Wolf finalement, de plus de 3%. En sièges, le MR perd 6 fauteuils alors que le PS se maintient. Mais le MR gagne en réalité 5 sièges: en 2009, il s'était en effet présenté en cartel avec un FDF qui lui a depuis retiré ses 11 élus amarantes. Un FDF qui apparait incontournable, comme prévu, avec 12 sièges. Soit 1 de mieux que lors de son alliance avec le MR. Le cdH limite la casse et Ecolo doit réellement digérer une déculottée historique. Les projections en sièges à la Région montrent qu'un Olivier est techniquement reconductible (38 sièges). Mais ça risque d'être juste pour gouverner face aux MR-FDF-PTB (34 sièges ensemble).

 

1°) Le PS coiffe le MR

Le PS a repris des couleurs avec le comptage des bureaux manquants à Bruxelles. Si l'écart reste faible à la Chambre avec 1% à peine, il est finalement devenu très net à la Région où plus de 3% départagent finalement les meilleurs ennemis. Le PS redevient donc premier parti à Bruxelles, nettement, et sera légitime pour former un gouvernement régional. Une réussite pour Vervoort, parachuté à la suite de Picqué. Dans les rangs adverses, la présence de Reynders à la tête de la Région s'annonce déjà compromise, même si le MR peut aussi revendiquer la victoire si on soustrait de ses résultats de 2009 les 11 élus du FDF: il grimpe alors de 5 fauteuils. Ceci dit, la coalition bruxelloise dépendra sans doute des accords au fédéral. Et si on s'achemine vers des majorités symétriques, comme entendu ça et là dans la soirée, alors il sera compliqué de faire grimper le FDF, incontournable à la Région, dans une alliance fédérale où prendrait place la N-VA. On risque de passer des nuits blanches...

2°) Le FDF 3e et incontournable

Le FDF est (définitivement) la 3e formation bruxelloise, là aussi à la Chambre comme à la Région. Le parti d'Olivier Maingain et Didier Gosuin se retrouve tout doucement dans une position d'incontournable, même s'il n'aura pas la main. Autant le MR que le PS, quoique dans une moindre mesure, lui ont fait d'ailleurs des appels du pied durant la soirée électorale. Avec 12 sièges à la région, le FDF négocie en tout cas avec brio son premier scrutin en célibataire depuis plus de 20 ans de mariage avec le MR. Il gagne 1 fauteuil depuis cette époque. Et devrait peser au minimum à la Région où son score de troisième est relativement net.

3°) Ecolo en pleine déconfiture

Ecolo se plante en beauté. En effet, les verts perdent près de 10% à la Région et il semble que cette position de dernier parti francophone de la capitale risque de les éjecter des négociations. Ils font à peine mieux à la Chambre. Et les verts sont les seuls à avoir reconnu leur défaite dans la nuit, s'inquiétant déjà de voir des gouvernements de droite se former pour une longue période. Avec une telle défaite (sièges réduits de moitié au Parlement bruxellois) et la forme éclatante du FDF, il serait incompréhensible que les verts participent à la plantation d'un nouvel Olivier bruxellois...

4°) Le cdH évite le crash

Le cdH ne semble pas avoir (trop) payé le plan Wathelet, même si les résultats dans le canton d'Ixelles, survolé via Watermael et Auderghem, montrent que les humanistes perdent quand même des plumes (et 2 sièges au Parlement bruxellois). Surtout à la Chambre, où la formation de Francis Delpérée et Céline Fremault est 5e parti francophone (et sauve in extremis son 2e siège). Si certains membres du cdH n'ont pas exclu l'Olivier, les centristes pourraient (dervaient?) quand même se défaire de leurs anciens alliés puisqu'il ne perd pas autant que son adversaire Ecolo. Le parti orange n'aura pas la main.

5°) Le PTB aura des élus

Le PTB a obtenu 4 sièges au parlement régional bruxellois. Un apparentement avec ProBruxel et Pirate, partis aux scores négligeables, lui permet en effet de passer la fatidique barre des 5%. Avec la victoire du PS, auquel le parti à gauche de la gauche ne prend apparemment aucun siège, l'échiquier bruxellois reste quand même plutôt partagé entre droite et gauche.

6°) La N-VA perce à Bruxelles

Côté flamand, la représentation à la Chambre pour Bruxelles risque d'être nulle comme prévu. Au Parlement bruxellois, c'est l'Open VLD (5 sièges) qui émarge en tête des chiffres, confirmant un virage à droite en capitale. Groen se profile en 3e force flamande à Bruxelles (3 sièges) en profitant d'une baisse de forme du sp.a qui perd un siège (3 au total) mais sauve de justesse son 2e rang. Surtout, la N-VA est plus haute qu'attendue à la Région avec 16,99% et 3 sièges. Le CD&V s'écroule à 11,42% mais il se dit qu'il sera difficile de les éviter dans la coalition. Le Belang, c'est la bonne nouvelle démocratique, s'écrase à un piteux 5,62% avec une chute de près de 12% et un seul siège.


Retrouvez ci-dessous les résultats des élections fédérales dans la circonscription de Bruxelles, mais aussi les résultats des élections régionales à Bruxelles-Capitale.

Elections fédérales à Bruxelles: la Chambre

+ CLIQUEZ pour les résultats complets pour la Chambre à Bruxelles

11H56 | Résultats complets à la Chambre (716/716) | PS 24,86%, MR 23,05%, FDF 11,08%, Ecolo 10,45%, cdH 9,32%, PTB 3,84%, Open VLD 2,66%, N-VA 2,65%, Debout les Belges 2,23%, sp.a 1,93%, Islam 1,89%, PP 1,73%, CD&V 1,64%. Ce qui donne, en sièges: PS 5 (+1), MR 4 (-1), FDF 2, Ecolo 2, cdH 2. Le cdH gagne donc un siège sur le MR par rapport à la nuit. Et comme prévu, les Flamands ne seront pas représentés pour Bruxelles à la Chambre. 

12H02 | Laurette Onkelinx, présidente de la Fédé bruxelloise du PS et tête de liste à la Chambre, est la première à réagir à la victoire de son parti sur les deux tableaux bruxellois: "Le PS sort grand gagnant des élections à Bruxelles, où il devient le premier parti! C'est la victoire  d'une équipe, soudée autour d'un projet fort et crédible pour les Bruxellois", estime la vice-première sortante, qui salue "le travail de grande qualité accompli ces dernières années par les socialistes à Bruxelles".

11H56 | Et enfin, les résultats sont complets à Anderlecht (Anderlecht, Berchem-Sainte-Agathe) (80/80) | Le PS score très bien à Anderlecht et ces résultats tardifs lui permettent de distancer le MR à la Chambre. PS 29,26%, MR 19,31%, cdH 9,71%, Ecolo 7,43%, FDF 6,66%, PTB 3,34%, PP 2,42%.

11H56 | Les résultats sont complets dans le canton de Molenbeek (Ganshoren, Jette, Koekelberg, Molenbeek-Saint-Jean) (113/113) | Le canton du nord du canal marque sa préférence pour la gauche. Le PTB y est aussi au-dessus des 4%. PS 28,68%, MR 19,71%, cdH 10,44%, Ecolo 7,61%, FDF 6,84%, PTB 4,21%, PP 2%.

10H10 | Les résultats sont complets dans le canton d'Uccle (Uccle, Forest) (96/96) | Le MR y réalise un score de plus d'un électeur sur trois. Ecolo s'y maintient comme 3e force. Le cdH est très loin. MR 33,12%, PS 20,69%, Ecolo 11,80%, FDF 11,29%, cdH 7,75%, PTB 3,67%, PP 1,49%.

8H00 | Le résultat a basculé pendant la nuit à Bruxelles où le comptage des bureaux manquants à repris. Le PS a repris la tête à la Chambre en devançant le MR de très peu: 24,18% pour 23,19%. Assez loin derrière, c'est toujours le FDF qui pointe 3e avec 12,04%. Le reste ne change pas avec Ecolo (11,01%) et cdH (9,24%) qui ferment la marche des traditionnels. Le PTB arrive ensuite avec 3,85%. Il reste un peu moins de 200 bureaux à dépouiller: le compte est à 584 sur 763.


03H55 | Le canton de Saint-Josse (Etterbeek, Saint-Josse-ten-Noode, Woluwe-Saint-Lambert, Woluwe-Saint-Pierre) est complet (100/100 bureaux) | Le MR chute au profit du FDF, bon 2e. Le PTB est très loin dans cette région traditionnellement à droite. MR 26,76%, FDF 18,71%, PS 18,24%, cdH 10,74%, Ecolo 10,08%, PTB 2,64%, PP 1,44%.

03H35 | Le canton d'Ixelles (Ixelles, Auderghem, Watermael) est complet (102/102) | Le MR est loin en tête et Ecolo se maintient mieux qu'ailleurs à Ixelles pour la Chambre. Le FDF y score aussi très bien, sans surprise. MR 25,81%, PS 18,68%, FDF 16,77%, Ecolo 15,40%, cdH 6,64%, PTB 4,39%, PP 1,58%.

03H35 | Le canton de Schaerbeek (Schaerbeek, Evere) est (enfin) dépouillé (97/97) | Le PTB réalise un joli score pour la Chambre à Schaerbeek. Où le PS écrase le MR, qui perd 7%. PS 30,92%, MR 16,12%, FDF 10,45%, Ecolo 10,52%, cdH 9,72%, PTB 4,72%, PP 1,81%.

03H07 | Le canton de Bruxelles est complet (99/99) | Le PS réalise un meilleur score qu'en 2010 à la Chambre sur Bruxelles (+0,52%). Un autre parti qui monte est la N-VA (+0,77%). Ecolo se maintient et le MR perd 3%. PS 29,98%, MR 15,95%, cdH 11,02%, Ecolo 9,65%, FDF 6,99%, PTB 4,26%, PP 1,80%.

23H40 | Résultats provisoires en fin de soirée pour la Chambre, alors que le bug informatique empêche la diffusion des résultats globaux (324 bureaux dépouillés sur 763): MR 25,16%, PS 22,52%, FDF 12,04%, Ecolo 10,98%, cdH 9,42%, PTB 3,79%.

23H25 | Zakia Khattabi, tête de liste verte à la Chambre pour Bruxelles, se montre fort déçue du score en pleine chute d'Ecolo. "Il reste 60% de dépouillement à faire mais il faudra voir. la question ne se pose pas uniquement sur notre score mais aussi sur les partenaires. J'ai évidemment du mal à voir certains se réjouir de notre score. Je m'inquiète surtout de voir que la dégressivité des allocations a été décidée et qu'on s'avance à nouveau vers une majorité libérale aussi à la Région. j'espère plutôt qu'un projet progressiste reste possible à Bruxelles".

22H26 | On apprend via la RTBF que, d'après un assesseur dans un bureau de vote sur place, la diffusion du score à Ixelles est remise à lundi.

21H34 | OFFICIEL | Comptage suspendu à Bruxelles. D'après Belga, le SPF Intérieur a décidé de suspendre provisoirement la diffusion des résultats concernant la Chambre et la Région dans la circonscription de Bruxelles. "Une incohérence lors de la totalisation des votes de préférence dans ces cantons électoraux a été détectée", explique le SPF. "L'équipe de spécialistes de la société Stesud, auteur du logiciel développé et agréé par PricewaterhouseCoopers, met tout en oeuvre pour trouver une solution dans les délais les plus courts", précise la cellule. Le matériel de vote électronique est hors de cause et la solution s'oriente vers le logiciel de totalisation des votes développé spécifiquement pour ces élections, ajoute-t-elle.


21H24 | Francis Delpérée, tête de liste cdH à la Chambre pour Bruxelles: «Il semble effectivement qu’il y a un problème dans le dépouillement et que donc les résultats exacts ne seront pas diffusés avant minuit. Les ordinateurs ne donnent plus de résultats et certains cantons sont inexistants. Les négociations vont nous empêcher de discuter car on discute quand on a les chiffres en voix et en sièges. Globalement, les chiffres du cdH sont encourageants car les instituts de sondage nous prédisaient un score à un seul chiffre et je vois que, comme le président l’a dit, on a fait mentir ces chiffres».

Luc Hennart, Président du tribunal de première instance de Bruxelles, réagit à ce problème électronique sur les ondes de Télé Bruxelles, qui l’interroge au Palais de Justice, qui centralise les bureaux du canton de Bruxelles. «Nous attendons les résolutions par la société technique chargée de nous appuyer pour ces solution électorales. Mais pour le moment, il n’est pas du tout question d’un dépouillage manuel. Ça serait le pire scénario. Il faudrait alors effectuer un recomptage des cartes magnétiques qui ont été glissées dans les urnes. Nous attendons une solution de la part des experts en informatiques. Mais au pire nous continuerons notre travail dès demain».

20H44 | Alors que le PTB devrait compter plusieurs siège à la Chambre, sa tête de liste bruxelloise Benjamin Pestieau réagit sur Télé Bruxelles. "En Wallonie, c'est une percée. A Bruxelles aussi. Cela prouve que les indicateurs sociaux, le logement, l'emploi, l'enseignement, sont au rouge. Avec le regroupement de listes, nous devrions dépasser les 5% et donc ompter 3 élus au Parlement bruxellois. Si la gauche traditionnelle perd des voix, c'est à cause d'elle. Et la présence du PTB dans ce scrutin a permis de limiter le score de l'extrême droite". 

20H22 | C'est au tour de Laurette Onkelinx, tête de liste PS à la Chambre pour Bruxelles, de réagir à la grimpette de la N-VA: "La N-VA prend au Belang et pas chez les partis traditionnels flamands. Et ça, c'est rassurant pour la démocratie. Car ça prouve que les autres partis ont eu raison de prendre leurs responsabilités pour sortir le pays de ses problèmes socio-économiques". 

19H18 | Le PS Emir Kir, 2e de la liste PS à la Chambre, est d'accord avec le MR Damien Thiery. "La N-VA sera le premier parti en Flandre et donc incontournable. Pour Bruxelles, et en Wallonie, le PS se profile comme le premier parti francophone. Ce qui prouve que les Belges francophones font confiance au PS en temps difficiles".

19H18 | Le MR Damien Thiéry, qui pousse la liste à la Chambre et figure incontournable de la périphérie comme Bourgmestre de Linkebeek, s'inquiète sur TéléBruxelles du résultat de la N-VA: "Je pense que tous les partis qui, lors de la campagne électorale, avaient dit refuser de discuter avec la N-VA, vont devoir revoir leur position. Car il semble que le parti de De Wever s'annonce incontournable. Ce qui m'inquiète le plus, c'est que la N-VA semble profiter d'un syphon des voix du Vlaams Belang. Et l'extrémisme va donc aller grandissant au parti nationaliste". Et Thiery ajoute que le MR se maintient par rapport à son score avec le FDF, "un signe dont il faudra tenir compte", explique le transfuge du FDF.

17H41 | Armand De Decker (qui pousse la liste à la Région), estime que les résultats sont encourageants pour le MR. "Nous faisons 5 sièges à la Chambre d'après ce sondage, ce qui reste un bon résultat par rapport à notre séparation du FDF".

17H15 | D'après un premier sondage réalisé par l'ULB à la sortie des urnes, à la demande de RTL, le MR arriverait en tête à Bruxelles pour la Chambre. Les libéraux scoreraient 23,4% des voix. Le PS serait deuxième avec un faible écart: 22,8%. Contrairement aux dernières tendances des sondages, le cdH se classerait à la troisième place avec 11,5%. L'écart resterait toutefois ténu avec les suivants: Ecolo à 10,4% et le FDF à 10,4 aussi. Le PTB et le PP ne passeraient pas la barre fatidique des 5%, avec un score estimé à 4,5%.

Elections régionales à Bruxelles: le Parlement bruxellois


+ CLIQUEZ pour les résultats complets à Bruxelles pour la Région

Résultats finaux à la Région

Les résultats finaux à la Région bruxelloise (Parlement de la région Bruxelles-Capitale): PS 26,58%, MR 23,03%, FDF 14,81%, cdH 11,73%, Ecolo 10,11% #be2025, PTB 3,86%, PP 1,94%. En sièges, ça donne: MR 18(-6), PS 21(0), FDF 12, cdH 9 (-2), Ecolo 8 (-8), PTB 4, VLD 5 (+1), N-VA 3, Groen 3 (+1), sp.a 3 (-1), CD&V 2 (-2), VB 1 (-2).


11H05 | Résultats complet dans le canton d'Anderlecht (Anderlecht, Berchem-Sainte-Agathe) (80/80) | Le cdH réalise l'un de ses meilleurs scores bruxellois à Anderlecht. Le FDF et Ecolo par contre, sont au plus bas. PS 31,99%, MR 22,59%, 12,63%, FDF 8,74%, Ecolo 7,89%, PTB 3,46%, PP 2,91%.

10H35 | Le canton de Molenbeek (Ganshoren, Jette, Koekelberg, Molenbeek-Saint-Jean) est complet (113/113) | On note à Molenbeek une domination du PS, un résultat probant du cdH et en demi-teinte pour le FDF, et son meilleur score bruxellois pour le PTB. PS 31,60%, MR 21,54%, cdH 14,48%, FDF 9,42%, Ecolo 7,23%, PTB 4,51%, PP 2,42%

10H06 | Le canton d'Uccle (Uccle et Forest) est complet (96/96) | Le MR s'impose de loin dans son bastion ucclois mais le FDF y réalise une percée impressionnante. MR 33,37%, PS 20,78%, FDF 15,06%, Ecolo 11,63%, cdH 8,47%, PTB 3,20%, PP 1,53%

08H00 | Le comptage des votes a repris dans la nuit à Bruxelles et marque un basculement en tête au profit du PS (25,76%) à la Région. Les socialistes devancent désormais le MR (22,47%) d'un bon 3%, mais toujours de très peu et on ne sait pas qui aura la main pour mener les premières négociations. Derrière, le FDF renforce encore sa 3e place, solide désormais à 16,15%. Par rapport à la Chambre, cdH (11,54%) et Ecolo (10,59%) inversent leurs rangs. Le PTB assure une percé et sans doute des députés avec 3,87%. Il reste un petit 200 bureaux à dépouiller: nous en sommes à 538 sur 717


04H01 | Le canton de Saint-Josse (Etterbeek, Saint-Josse-ten-Noode, Woluwe-Saint-Lambert, Woluwe-Saint-Pierre) est complet (100/100 bureaux) | Le MR y perd 11% mais reste premier malgré son divorce du FDF, qui réalise là-bas son score le plus probant. MR 27,48%, FDF 23,31%, PS 17,37%, cdH 12,68%, Ecolo 9,77%, PTB 2,24%, PP 1,47%.

03H44 | Le canton d'Ixelles est complet (102/102) | Le FDF a remporté le canton d'Ixelles (qui reprend Ixelles, Auderghem et Watermael), devançant le MR de très peu. FDF 24,36%, MR 24,21%, PS 17,14%, Ecolo 14,92%, cdH 7,50%, PTB 3,79%, PP 1,51%.

03H35 | Le canton de Schaerbeek (Schaerbeek et Evere) est (enfin) dépouillé (97/97) | Dans des bastions à la fois PS et FDF, le score socialiste est net à Schaerbeek. Le FDF y chatouille l'ancien allié MR. Ecolo recule spectaculairement. PS 31,53%, MR 16,46%, FDF 15,10%, cdH 11,64%, Ecolo 9,77%, PTB 4,50%, PP 1,95%.

02H48 | Le canton de Bruxelles est complet (99/99) | Sans grande surprise, le PS s'impose de façon écrasante à Bruxelles où le MR marque le pas. PS 33,11%, MR 18,05%, FDF 9,53%, cdH 14,80%, Ecolo 8,79%, PTB 4,36%, PP 2,10%.

22H30 | Charles Picqué se réjouit pour sa part de son score de 36% pour le PS à Saint-Gilles. Il regrète la situation du vote électronique. "Ca pose un problème de crédibilité par rapport au vote électronique. j'ai défendu le ticketting, qui imprime le résultat sur un papier. Mais ici, le problème visiblement dans les cantons qui manquent est qu'aucun ticket n'est imprimé. Donc l'annonce du résultat est impossible".

22H05 | "Nous pensons que Schaerbeek sera un canton favorable pour nous", explique Michaël Verbauwhede, tête de liste PTB à Bruxelles. "L’accord technique que nous avons signé devrait de toute façon nous permettre d’avoir au moins 3 sièges donc nous sommes confiants. Notre objectif de départ était d’avoir des élus. C’est enthousiasmant. On a été plus actif sur cette campagne. On sentait l’envie des électeurs que nous avons rencontrés".

22H00 | Bernard Clerfayt, 2e sur la liste FDF à la Chambre, se félicite du résultat de son parti pour son retour. "Notre ambition était de nous replacer sur la carte politique bruxelloise. Nous sommes la seule progression réelle en région bruxelloise et il faudra compter avec le FDF. Ce résultat nous engage. Nous avons de vraies propositions. C’est réussi". Le Schaerbeekois regrette par ailleurs les soucis informatiques: "Il y a malheureusement un vrai problème de comptage et il ne se passera rien avant minuit. Je suis très très fâché car c’est manquer de respect à toutes les personnes qui ont donné leur temps pour la démocratie. Ce n’est pas normal." 

21H37 | Gaëtan Van Goidsenhoven, 5e sur la liste MR au Parlement bruxellois, ne veut pas mettre la charrue avant les boeufs. Mais il affirme que "la Région a besoin d'un gouvernement solide. Et je rappelle que le divorce avec le FDF ne s'est pas fait sur des points de programme mais sur un positionnement à la réforme de l'Etat". Concernant l'Olivier, l'Anderlechtois assure qu'"il ne faut pas pratiquer l'acharnement thérapeutique car il y a eu un signal électoral fort. Il faudra aussi aller vite et avec la cohérence: par rapport au score de la N-VA, il ne faut pas que les Francophones y aillent en ordre dispersé. Je plaide donc pour des majorités symétriques". 

21H35 | Sur le plateau de Télé Bruxelles, Ahmed El Khannouss, 4e à la Région pour le cdH, n'enterre pas encore l'Olivier. "Il ne faut pas aller trop vite en besogne", explique le Molenbeekois.

21H35 | 2e sur la liste verte, Zoé Genot accuse le coup de la déroute Ecolo à Bruxelles. "On part pour 5 ans. Et on sait que les grandes périodes sans élections sont propices aux coupes sociales. On l'a vu par le passé. Ici, on part jusqu'en 2018. J'entend le cdH et Marie-Martine Schyns qui enterrent l'Olivier: je demande donc aux citoyens d'être attentifs".

21H34 | OFFICIEL | Comptage suspendu à Bruxelles. D'après Belga, le SPF Intérieur a décidé de suspendre provisoirement la diffusion des résultats concernant la Chambre et la Région dans la circonscription de Bruxelles. "Une incohérence lors de la totalisation des votes de préférence dans ces cantons électoraux a été détectée", explique le SPF. "L'équipe de spécialistes de la société Stesud, auteur du logiciel développé et agréé par PricewaterhouseCoopers, met tout en oeuvre pour trouver une solution dans les délais les plus courts", précise la cellule. Le matériel de vote électronique est hors de cause et la solution s'oriente vers le logiciel de totalisation des votes développé spécifiquement pour ces élections, ajoute-t-elle.


21H25 | Didier Gosuin, tête de liste FDF à la région bruxelloise: «Je me sens comme quelqu’un qui a réussi le pari difficile d’aller seul aux élections pour la première fois depuis 25 ans. Nous allions seuls par rapports aux autres partis. Nous sommes troisième: c’est pas pour nous faire plaisir, mais c’est parce que c’est indispensable pour Bruxelles. Bruxelles ne peut plus être géré comme aujourd’hui. Le Nord, la N-VA, le CD&V, sont un danger pour Bruxelles car derrière leurs discours, il y a la scission de la sécurité sociale et la tutelle de Bruxelles».

21H07 | Rachid Madrane (5e sur la liste PS) affirme que le PS se comporte bien à Bruxelles. "Même si c'est au coude à coude avec le MR". Et il félicite déjà la FDF pour son score. "C'est un résultat inespéré par rapport à ce que les sondages nous prédisaient". 

20H44 | Résultats définitifs dans le canton de Saint-Gilles | PS 36,73%, Ecolo 15,54%, cdH 8,73%, PTB 7,30%, FDF 6,13%. Le canton de Saint-Gilles confirme son caractère de gauche en notant une nette victoire du PS. Ecolo limite fortement la casse là-bas avec une baisse, certes, mais perd quand même 8%. Le PTB réalise à Saint-Gilles un joli score. Le FDF n'y confirme pas son statut de vainqueur bruxellois.

20H52 | Le FDF Emmanuel De Bock se félicite déjà du score victorieux du parti amarante. Et alors que le FDF s'annonce petit à petit comme la troisième force et une force sur qui compter à la Région, il enterre l'Olivier. "Il faut désormais oublier l'Olivier et permettre aux Bruxellois de régler les problèmes qui sont les leurs comme l'emploi et l'économie", assure-t-il sur Télé Bruxelles.

20H44 | Alors que le PTB devrait compter plusieurs siège à la Chambre, sa tête de liste bruxelloise Benjamin Pestieau réagit sur Télé Bruxelles. "En Wallonie, c'est une percée. A Bruxelles aussi. Cela prouve que les indicateurs sociaux, le logement, l'emploi, l'enseignement, sont au rouge. Avec le regroupement de listes, nous devrions dépasser les 5% et donc ompter 3 élus au Parlement bruxellois. Si la gauche traditionnelle perd des voix, c'est à cause d'elle. Et la présence du PTB dans ce scrutin a permis de limiter le score de l'extrême droite". 

20H40 | Pour Fadilaa Laanan (2e à la Région pour le PS), "le coude à coude avec le MR est effectivement de mise mais il reste encore du dépouillement à effectuer et on sait que Bruxelles n'est pas homogène". Laanan félicite aussi le FDF, ce qui est un signe. "Je félicite aussi le FDF: sa séparation du MR lui a bien souri et c'est un beau signal pour ce parti". 

20H14 | Christos Doulkeridis, tête de liste, réagit à la déconfiture d'Ecolo à Bruxelles. "C'est plus positif que les sondages mais ça reste des résultats qui ne sont pas bons. On attend cependant de voir quel projet reste possible dans cette région bruxelloise. Les bonnes nouvelles ne viennent pas non plus de Flandre. De Wever s'étonne de la différence entre Flandre et Wallonie mais les propos de De wever sont toujours étonnant. Moi, ce n'est pas l'attentat crapuleux de ce samedi au Musée Juif qui va me rassurer car ce sont les partis qui se replient sur eux-mêmes qui semblent grimper".

20H08 | "Pour le MR, il y a des satisfactions à Bruxelles, où je vois aussi des partis qui scorent comme le FDF. C'est manifeste", réagit Alain Courtois, 8e sur la liste régionale MR, sur le plateau de Télé Bruxelles. "Il y a cette tendance forte: l'Olivier n'est plus tel qu'il était autre fois à Bruxelles".

19H44 | Malgré la déconfiture d'Ecolo qui se profile, on essaye de garder la tête haute chez les verts bruxellois. Comme Zoé Genot, 2e sur la liste régionale Ecolo à Bruxelles, le déclare au micro de Télé Bruxelles. "Quand on voit certains sondages qui nous annonçaient à 8%, on peut dire qu'on s'est rattrapés. 2009 était historique, le pic de l'ère Javaux. Là, on revient à des score conforme à notre niveau classique. On espère évidemment pouvoir peser sur les débats et imprimer notre marque. J'espère en tout cas passer le niveau symbolique des 10%, important pour nous". 

19H34 | Sur le plateau de Télé Bruxelles toujours, Françoise Bertieaux, seconde derrière Vincent De Wolf sur la liste MR à Bruxelles, est d'accord, c'est curieux, avec le PTB: "Les trois partis qui ont forgé l'Olivier à Bruxelles sont sanctionnés. Ils n'ont plus la majorité: il faudra en tenir compte. Au fédéral, il est trop tôt pour dire ce qu'il faudra faire mais je rappelle que c'est tout d'abord le roi qui consulte".

19h30 | Mathilde El Bakri, 2e de la liste PTB à Bruxelles, se réjouit déjà de la percée de son parti à Bruxelles. "Le message est très clair", réagit-elle sur Télé Bruxelles. Même s'il faut rester prudent: nous réalisons un percée nette par rapport aux précédents scrutins. Je pense aussi que nous sommes une gauche qui va de l'avant par rapport à un Olivier bruxellois qui a voté certaines lois qui ne sont pas favorables aux travailleurs. D'où cet olivier qui se fissure à Bruxelles".

19H06 | Il faut attendre bien sûr le résultat final sur Bruxelles", explique Evelyne Huytebroeck, qui poussait la liste Ecolo à Bruxelles. "Mais pour l'instant, on parvient quand même à résister par rapport aux scores que les sondages nous attribuaient. Et d'ici ce soir, on pourrait atteindre les 12%, ce qui est un bon objectif puisque c'est notre score de 2010. Je me réjouis aussi de l'excellent score de Groen! à Bruxelles puisqu'il pourrait être la première formation flamande". 

18H33 | Olivier Maingain s'avoue "heureux" des premiers résultats à Bruxelles sur les ondes de Télé Bruxelles: "La tendance m'enchante. Nous parvenons d'après ces premiers chiffres à notre objectif de devenir la 3e force politique à Bruxelles même si ça semble encore au coude à coude avec Ecolo. Cela prouve que notre choix électoral d'autonomie, d'indépendance, nous a rendu notre attrait électoral".

18H18 | Un premier enseignement qui doit être noté sur les premiers résultats bruxellois est la baisse certaine d'Ecolo.

18H12 | Le Président de la Région bruxellois Rudi Vervoort (PS) réagit sur Télé Bruxelles: "Il faudra voir si la famille socialiste reste la première du pays. On voit quand même que l'extrême droite chute en Flandre ce qui est un signal positif. L'enjeu à Bruxelles est évidemment de voir quelle est la première famille politique aussi mais il est beaucoup trop tôt. Une chose est certaine, c'est qu'on fait mieux que ce qu'on nous prédisait dans les sondages".

17H41 | Armand De Decker (qui pousse la liste à la Région), estime sur Télé Bruxelles que les résultats sont encourageants pour le MR. "Nous espérons que nous aurons la main car l'Olivier ne semble plus avoir la majorité" suite à un premier sondage la sortie des urnes.